Dans la Rue des Bouchers, on trouve nombreux restaurants souvent taxés de “pièges à touristes”… il y en a pourtant un qui tire son épingle du jeu en termes de qualité de nourriture et d’accueil chaleureux avec, en sus, ce côté brusseleir qui devient une rareté dans l’îlot sacré, j’ai nommé Chez Léon, maison ancestrale faisant perdurer la tradition et qu’il n’est plus forcément besoin de présenter, puisque l’institution approche des 130 ans d’existence et qu’elle est (re)connue de par le monde ! 

Ce n’est pas pour autant qu’elle se repose sur sa réputation et Kevin Vanlancker – arrière-arrière-arrière-petit-fils de Léon parce que c’est aussi ça qui est bien (et rare) : depuis sa fondation en 1893, c’est toujours la même famille à la tête de l’établissement – n’a de cesse de lui apporter un souffle nouveau tout en gardant son côté authentique.

Pour cela, il ne lésine pas sur les moyens et 2019 a vu une transformation de taille : celle des cuisines qui sont aujourd’hui totalement refaites, offrant un espace + ouvert, tout décoré de damier noir et blanc, hommage au chef Robuchon.

La carte, quant à elle, est toujours attrayante, à commencer par les reines incontestables du lieu : les moules, bien sûr, servies de 16 façons différentes, en casserole ou en plaque et qui restent le produit-phare de la maison avec environ 70% des commandes.

Mais les 30% restants ne sont pas à négliger (une centaine de plats typiques à la carte, allant des tomates crevettes au chicon au gratin ou encore à la cassolette de scampis en entrée, en passant par le vol-au-vent, le lapin à la kriek, la raie au beurre ou encore le waterzooï en plat, pour finir par des desserts tels que la gaufre de Bruxelles ou la succulente crêpe normande que je te recommande vivement) ! La qualité des assiettes est bien au rendez-vous.  

Pour la petite histoire, Léon, au départ, c’était une friture qui a grandi grandi grandi pour finir avec pas moins de 9 maisons accolées …

… et former ainsi un dédale de pièces aux atmosphères différentes, même si la nappe à carreaux verts et blancs reste omniprésente.

En gros, tu peux y aller encore et encore mais avoir l’impression d’en redécouvrir la déco à chaque fois si tu testes chaque coin et recoin des 2 niveaux du restaurant 😉

Si tu regardes attentivement les photos, tu verras que derrière chaque chaise ou presque se trouvent des petites plaques, chacune porte le nom de quelqu’un de connu… j’attends avec impatience que la mienne soit posée #dikkenekici 🙂

Aller chez Léon est un moment à (re)découvrir en famille ou entre amis et cela à toutes heures du jour, ce qui est toujours un + dans une ville en mouvement perpétuel.

Note que les enfants en-dessous de 12 ans mangent gratuitement !

Et si jamais tu veux te la jouer comme les nombreuses stars qui sont venues y manger dont les portraits garnissent les murs ou avoir l’impression de faire un peu partie de la famille, réserve la table 110… elle est juste à côté de la cuisine et c’est là que famille et célébrités ont l’habitude de s’attabler 😉

Chez Léon, on ne porte pas la cravate mais un noeud papillon en bois, création d’un jeune designer belge, Marc Devillé… plutôt sympa, l’idée !

Chez Léon le site

Leave a Reply

Instagram Widget

Something went wrong: This endpoint has been retired
All rights reserved © Melo on the Cake 2019