Vous l’aurez déjà remarqué, ce blog est à vocation internationale… Français, English, un peu à la JCVD, on mélange les deux dans une sorte de grand shaker… en l’occurence, mon cerveau… je vais vous expliquer le choix de “Melo on the Cake” et vous comprendrez pourquoi je vous parle de mon cerveau, tout est lié !

Of course il ne faut pas être déconnecté des neurones pour se rendre compte que Melo on the Cake est une trop subtile allusion au délicieux biscuit du presque même nom, le Melo-Cake ! Et mis à part le fait qu’on me surnommait ainsi lorsque j’étais un peu plus jeune, entre autres surnoms drôlement intelligents (je vous passe les mélodrame, Melody Nelson et autre méli-mélo hautement recherchés), le Melo-Cake et moi, on est assez semblables, quand on y réfléchit… comme mon homonyme, je suis tout chocolat à l’extérieur, un peu lisse, un peu qu’on se dit “mouais, celle-là, elle doit pas apporter grand-chose à la planète” mais tout de même, on a du mal à ne pas avoir envie de mieux me connaître parce que j’intrigue le peuple, comme on a envie de croquer dans un Melo-Cake dès qu’on l’aperçoit au fond de l’armoire ! Et le premier qui me sort que physiquement, c’est vrai, on se ressemble assez, avec notre côté grassouillet-rondouillard, je l’encastre 😉

Et intérieurement, c’est là qu’on entre dans le vif du sujet (pour ceux qui ne suivraient plus, allez, encore un effort, dans deux lignes, vous saurez !)… parce qu’intérieurement, un Melo-Cake, quand on croque dedans, on se dit “mmmmmh, mais kesksébon, ce truuuuuc” avec les papilles au bord de l’explosion ! Non? Ca fait pas ça chez vous? Bon, pas grave, faites comme si, ok?! Et cette mousse blanche onctueusement sensass’, ben c’est mon cerveau… on a dû mal à définir ce qu’elle contient, c’est une substance où se mélangent un tas de saveurs intéressantes et diablement subtiles ! Dans ma p’tite tête, c’est tout pareil : il y a des petits trucs qui se mélangent, ça s’embrouille beaucoup, ça sort parfois des phrases qui veulent dire quelque chose, parfois c’est plus dur de comprendre le fond de ma pensée mais tout ça, on s’en fout parce que le principal, c’est qu’on apprécie 😉

Et donc tout ça pour dire que quand mon esprit se connecte en mode JCVD, ben ça parle English sans même m’en rendre compte, sorry d’avance, hein !

Prochainement je vous parlerai de mes diverses personnalités… non, non, pas dans le genre instit la journée, maîtresse dominatrice la nuit mais à nouveau, tout se joue là-haut, dans mon crâne… j’ai plein de gens qui me causent là-dedans et pour prendre une décision, ce n’est pas évident car il faut qu’ils soient d’accord à l’unanimité 😉 Ceci explique cela !

4 Comments

  • pouletteke
    17 October 2009 at 20 h 47 min Reply

    j'adore tes photos de melo cakes, c'est home made?

  • Charlie
    18 October 2009 at 14 h 07 min Reply

    Ah pour la prise de décision je confirme 🙂
    et je comprends mieux maintenant 🙂
    gros bisous!
    charlotte

  • Charlie
    18 October 2009 at 14 h 08 min Reply

    Sincèrement….. GENIAL ton blog! Tu m'as fait rire, tu m'as émue, tu m'as enchantée….
    Gros bisous

  • Melo
    18 October 2009 at 21 h 53 min Reply

    Poulett, je suis flattée que tu puisses penser que soit je sois capable de confectionner moi-même ces jolis biscuits, soit que je puisse les photographier avec autant d'esthétisme 😉

    Cha, merci merci merci !! Ca m'encourage à continuer, tout ce que tu me dis là 😉

Leave a Reply

Instagram Widget

Something went wrong: This endpoint has been retired
All rights reserved © Melo on the Cake 2019