Je t’ai déjà parlé de restos dans lesquels on se sent instantanément bien, dès en avoir franchi la porte d’entrée… pour moi, la table de Mus fait dorénavant partie de ceux-là !

Situé au bord d’une petite place qu’on dirait tout droit sortie de Montmartre, à une encablure de la Grand Place et du Mont des Arts …

… son look est résolument contemporain, jouant sur le contraste entre murs blancs et parquet gris foncé, avec quelques touches colorées apportées par des tableaux entre autres d’un artiste dont l’univers vaut la peine d’être découvert, José Chapellier.

L’endroit est épuré mais également aéré car on est loin de s’y sentir les uns sur les autres, les espaces étant extrêmement bien agencés pour éviter cette sensation …

Il est transparent avec sa cuisine ouverte sur la salle à l’entrée …

Il est original avec son long bar dans la seconde salle…

… le sens de la déco jusque dans les toilettes 🙂

Le chef d’orchestre de ce lieu enchanteur s’appelle donc Mus (prononcé Mousse) et maîtrise sa partition à merveille, que ce soit au niveau de ce que l’on trouve dans les assiettes mais également dans les verres avec de fort jolies sélections pour accompagner les menus !

Oui car ici on ne trouve pas de plats à la carte mais bien 5 formules menus, allant de 3 à 7 services (celui-ci étant gargantuesque, comprenant 3 entrées, un plat, fromage et 2 desserts). Compte entre 20 et 35€ pour y inclure les vins.

Nous avons découvert le menu 4 services (2 entrées, un plat, un dessert) et pour notre faim à nous, c’était juste parfait !

Mises en bouche : bisque de langoustine / poulpe mariné, mousse et vinaigrette de betterave rouge / galette de pois chiche, huile de truffe / accompagnement : champagne Ruinart (valeur sûre s’il en est !)

1ère entrée : saumon en 2 versions, mariné à la norvégienne et brûlé au chalumeau / poireaux vinaigrette farcis de rillettes de saumon aux herbes, feuille d’huître, caviar osciètre

2ème entrée : turbot sauvage breton cuit au beurre moussant, croquant de salsifis, cassolette de petits pois et fèves des marais, coulis de tomates citron vert

Plat : pigeon royal d’Anjou cuit sur coffre, cuisse de pigeon confit, ris de veau braisé, chorizo, pomme dauphine aux truffes, mousse de chou fleur au beurre noisette et truffe

Le tout accompagné d’un excellent Chardonnay, “les secrets”.

Dessert : gâteau opéra chocolat café, caramel au beurre salé, glace au lait d’amandes et feuille d’or / accompagnement : cidre de poires (à tester ab-so-lu-ment !!)

Je te le dis… tu ne ressortiras pas de là en ayant encore faim 😉

La Table de Mus le site

Leave a Reply

Instagram Widget

Something went wrong: This endpoint has been retired
All rights reserved © Melo on the Cake 2019