Je t’ai déjà parlé de Londres à plusieurs reprises mais sache-le, l’Angleterre ne se limite pas qu’à sa capitale, loin de là ! J’ai toujours adoré ses petits villages au charme désuet, ses routes sinueuses traversant des étendues d’un vert si éclatant, souvent emplies de moutons qui leur apportent là aussi une touche un peu hors du temps. Je n’ai pas encore visité grand-chose, pourtant, me limitant à la campagne autour d’Oxford et de Canterbury dans ma jeunesse.

Donc j’étais over ravie de partir à la découverte de Brighton, ville balnéaire qui promettait de belles choses, ayant visiblement gardé pas mal de vestiges de son glorieux passé de Knokke britannique à la belle époque.

Je n’ai pas été déçue, à part quelques immeubles un peu trop élevés à mon goût de puriste de l’architecture, le reste était juste parfait : des rangées de splendides bâtiments datant de l’époque victorienne en parfait état, séparés de la large digue par l’artère principale de la ville dont on ne ressent pas vraiment le trafic.

La ville pouvait se targuer d’avoir non pas une mais carrément 2 jetées de la fin du 19ème siècle jusqu’au début des années 2000 mais malheureusement l’un de ses célèbres piers a été la malheureuse victime d’un bouteur de feu.

Derrière la bulle géante, tu aperçois le cadavre métallique du second pier.

Le pier encore debout est un des symboles de la ville et abrite sur sa promenade quelques attractions foraines – compte £5 le tour, tu as peut-être intérêt à prendre un pass à £22 avec lequel tes enfants pourront faire toutes les attractions proposées autant de fois qu’ils le désirent – ainsi que des espaces de jeux de hasard – que les kids on the Cake ont préféré choisir quand on leur a demandé “attractions ou machines à sous?” 😉

Autre symbole de la ville : le Royal Pavilion, ancien palais royal à l’étonnante architecture indienne, rappel des colonies britanniques au temps de George IV.

Encore un immanquable depuis l’été 2016 : la British Airways i360 tower, la plus haute tour ascensionnelle du monde, avec sa plate-forme ressemblant à un donut s’élevant jusqu’à 138 mètres.

N’hésite pas non plus à flâner dans les rues du côté de The Lanes, avec pas mal de boutiques bobo chic…

… et à pousser une pointe jusqu’à Blaker Street et ses maisons colorées.

Pour terminer, mes tips sleep & eat 😉

Nous avons logé dans un chouette Airbnb, le Seascape Mews House, s’étalant sur 4 étages (cuisine, salon, 2 chambres, salle de bain) avec parking privatif (ce qui n’est pas du luxe à Brighton) et à 2 pas de la mer.

Et nous avons mangé dans un restaurant plutôt sympa, le Nu Posto et la flemme du soir nous a conduits jusqu’au-dessus de notre rue, chez Grubbs burger, pour y emporter des hamburgers vraiment pas mauvais du tout ! Bref ce n’est pas encore durant ce weekend que j’aurai perdu mes kilos 😉

1 Comment

  • aurelie arroseres
    31 January 2020 at 13 h 09 min Reply

    hello
    nomais c’est moche moi qui avait deja envie d’angleterre!!
    Bises

Leave a Reply

Instagram Widget

Something went wrong: This endpoint has been retired
All rights reserved © Melo on the Cake 2019