Melo au Sénégal : l’itinéraire

Après t’avoir livré mes impressions de voyage en vrac, voici l’itinéraire que nous avons suivi durant notre périple sénégalais.

Nous avions loué une villa à Nianing via le site Airbnb sur lequel tu as l’embarras du choix, ces villas font partie de résidences surveillées et se ressemblent toutes à peu de choses près.  Pas vraiment de conseils à te donner, si ce n’est peut-être d’en choisir une dont la piscine a un volet, ce qui te permettra de pouvoir en profiter de façon + agréable dès les 1ères heures de la matinée.  Tu peux louer une villa pour une semaine aux alentours de 500€, ce qui est relativement hors concurrence 😉

Ici la piscine et le mur du jardin… et leurs charmants visiteurs 😉

Et nos voisins de derrière le jardin !

La plage à 10 minutes de marche de la villa… photo relativement tronquée car comme je te le disais dans mon autre article, elle était jonchée de détritus divers et variés 🙁

Par contre, on a trouvé quelques merveilles de coquillages !

Nianing se trouve sur la petite côte, à environ une heure de l’aéroport et est assez bien situé par rapport aux activités à faire dans la région.

Le port de pêche de Mbour, un des + importants du pays… mieux vaut éviter de s’attarder en prenant des photos, les locaux n’aiment pas trop trop ça…

J’avais entre autres vendu aux enfants une histoire de safari super cool, dans la réserve de Bandia… certes le trajet jusque là à l’arrière du 4 x 4 était plutôt sympa, voire chaotique mais la réserve en elle-même nous a laissé un large goût de trop peu : tourner 1h30 sur des chemins cabossés où tu te prends des branches à picots dans la tronche à chaque tournant, juste pour apercevoir de loin 2 rhinos, quelques gazelles et des phacochères, c’est un peu bof…

… même si au final on a également croisé la route de majestueuses girafes mais sincèrement, je ne suis pas sûre que ça vaille tout à fait le déplacement… en même temps le Sénégal n’est pas connu pour ses safaris, donc nous ne lui en tenons pas rigueur 😉

Nous sommes également partis à la découverte du delta du Saloum en faisant un tour en pirogue dans ses méandres durant 2 heures à partir du village de Palmarin, avec petit padel en prime.

Tels les aventuriers solitaires, on rejoint la rive à la nage ou presque !

Le long de la route à Palmarin, découverte des puits de sel !

Si tu as l’occasion de te rendre à la messe du dimanche matin à Mbodiène, n’hésite pas… nous avons assisté à la messe de Pâques, donc c’était un peu fort long (un bon 2 heures) mais ça reste une expérience intéressante, avec les sermons donnés en Français et en Wolof, le tout ponctué de chants africains au rythme des tamtams.

Rencontre vers la plage de Mbodiène, plage qui a l’avantage d’être dans une lagune et d’être un peu moins la cible du retour de détritus ! 

Autre excursion sympa : Joal-Fadiouth, appelée l’île aux coquillages car son sol est jonché de brisures de coquillages…

Au loin tu aperçois le cimetière et en avant-plan, les piliers de l’ancien pont menant de la terre ferme à l’île…

Ces grandes enseignes sont vraiment présentes partout 😉

Tu commences à me connaître un peu, donc tu sais que les églises et moi, c’est une grande histoire d’amour, même si on est loin du style architectural de l’Italie 😉

Encore un cimetière où je me verrais bien finir mes jours, tiens !

Après une semaine sur la petite côte, nous avons passé 2 jours au lac Retba – appelé lac rose pour la teinte qu’il prend sous une certaine lumière et par faible vent – où nous avons profité de la mer toute proche et avons évidemment plongé nos petits petons dans ce fameux lac fortement chargé en sel où tu flottes passivement… expérience insolite mais attention, tu risques d’en ressortir noir de vase !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire