Melo au spectacle : la framboise frivole ou de frivole framboos

La framboise frivole, ça fait des années que j’en entends parler et enfin, j’ai vu ! Difficile d’expliquer le concept de ce spectacle décalé, je pense sincèrement que le plus simple est d’aller le voir soi-même !  En gros, le principe de base, c’est « partitions détournées »… oui, je sais, ça ne t’aide pas beaucoup à comprendre ! Disons que ça débute par de la musique classique et tout doucement, tu te rends compte que cet air que tu écoutes te rappelle étrangement une chanson contemporaine ! Mais oui, bien sûr, ce n’est plus Mozart, c’est devenu Dassin, on passe de Haendel à Gainsbourg, de Saint-Saëns à Dalida, de Beethoven à Plastic Bertrand, tout ça sans s’en rendre compte… époustouflant !

Ce spectacle est rondement mené par les deux compères Peter Hens (chant et violoncelle) et Bart Van Caenegem (piano et chant) et on prend grand plaisir à essayer de découvrir la chanson qui s’immisce doucement dans notre cerveau derrière les premières notes de classique ! Une vraie réinterprétation de la musique classique sous le signe du rire !

Je ne vais pas tout te dévoiler car le nouveau spectacle – Delicatissimo – vient à peine de débuter sa tournée en Belgique mais je peux t’assurer que rien que pour Samson et Dalida (non, je ne manque pas de culture, j’ai bien écrit Dalida et non Dalila !) ou encore Fantasia mais aussi la fin du spectacle qui réserve une surprise franchement bien pensée, je t’invite à trouver un moment pour aller passer 1h50 très sympathique ! (entre autres au Bozar jusqu’au 5 janvier, les autres dates sur leur site)

La framboise frivole le site

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire