Melo au resto : Café Métropole

Ce que j’aime dans un restaurant, à peu près autant que ce qu’on y trouve dans l’assiette, c’est son histoire, son atmosphère et le Café Métropole en est chargé à souhait puisqu’il fait partie de l’hôtel du même nom, majestueux 5 étoiles situé sur la place de Brouckère ayant gardé tout son charme de la fin 19ème avec ses savants mélanges de styles.  Tu fermes les yeux, tu entends presque les claquements de sabots des chevaux, les tramways et les froufrous des crinolines.

Hotel Metropole Hall 1

Mais pense à les ouvrir aussi car le décor pur Art Nouveau du Café en vaut vraiment la peine, on s’immerge dans le Bruxelles chic d’antan, qui ne dénote nullement dans notre 21ème siècle, que du contraire !

Café Métropole 1

Café Métropole 2

Metropole_cafe_details_06

A la carte, plein de belles choses éclectiques et alléchantes, comme le très bon saumon fumé maison accompagné d’une crème aigre, la terrine de foie gras de canard aux amandes grillées et abricot, chutney de fruits exotiques et pain  brioche, les tortellinis aux cèpes, crème de champignons, lard de Colonnata & parmesan, l’hamburger « Métropole », des plats traditionnels aussi comme les boulets à la Liégeoise ou des carbonnades de bœuf, sans oublier le Club Sandwich “Metropole31” (meilleur Club Sandwich en 2012 ) et des salades pour les petites faims.

DSC_0030

DSC_5832

DSC_0052

Et puis le tiramisu bruxellois avec du speculoos dedans, une fois 🙂

DSC_5854

Le tout préparé avec raffinement par le nouveau maître des lieux en cuisine, Benjamin Obsomer, qui officiait précédemment dans une autre enseigne ancestrale, les Brasseries Georges.

L’indéniable + pour les amateurs de bon vin, c’est le choix de vins au verre, ce qui te permet par exemple de te délecter d’un Meursault (mon chouchou de chez chouchou) sans devoir investir pour autant dans la bouteille entière.

Café Métropole – Place de Brouckère 31 – 1000 Bruxelles – tel 02 217 23 00

(crédit photos @hôtel Métropole)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire