Pourquoi j’ai aimé « Supercondriaque » …

Hier, j’ai découvert en avant-première le nouveau film de Dany Boon.  Dany Boon qu’on aime ou qu’on n’aime pas ! Si on aime, on aimera logiquement chacun de ses films puisqu’ils sont tous du même acabit et ont un seul but avoué : remporter le César du meilleur scénario nous faire rire ! CQFD ! Une fois encore pari réussi avec cette comédie légère qui ne demande qu’à nous apporter le sourire, voire quelques francs rires bien gras (comme la toux… bon, ok, elle était facile).

Comme son nom l’indique, on y découvre Dany en hypocondriaque compulsif dans lequel on se reconnait tous à un moment donné – d’ailleurs, depuis hier, j’ai décidé de porter masque et gants pour éviter d’inutiles contaminations ! Plus sérieusement comme lui je ne me balade jamais sans ma bouteille de gel nettoyant… j’en fais juste un usage un peu moins intensif (et délirant) !  Il partage l’affiche avec un Kad Merad – excellentissime pince-sans-rire – en médecin légèrement dépassé par son patient excessif mais qui ne peut s’empêcher de vouloir l’aider (et même l’aimer, un peu).

Je ne t’en raconte pas plus mais quand tu seras allé(e) le voir, reviens un peu me dire si, comme moi, tu as la nette impression que la scène du jogging a été tournée dans le Bois de la Cambre, avec le Chalet Robinson en arrière-plan… j’ai eu un flash mais comme le reste se passe à Paris, finalement je me demande si je n’ai pas rêvé !

Anecdote de la soirée : le gros avantage de débarquer dans une salle archi-bondée et de devoir s’asseoir au premier rang, c’est que tu es très bien placée pour admirer de près les acteurs venir saluer la foule en délire le public d’investisseurs VIP et méga-stijf parmi lesquels je me suis retrouvée par hasard, la salle où je devais atterrir étant visiblement encore plus blindée ! Genre qu’en tendant le bras, je pouvais presque toucher Dany, quoi ! Bon, je te l’accorde, je l’aurais fait si ça avait été Brad, j’aurais même fait + que de le toucher mais ça, c’est la barrière de la langue, ça désinhibe :)

Puisque je te dis que j’aurais carrément pu lui lécher la main le toucher !

Oui, oui, tu ne fais pas erreur, c’est bien moi que Kad regarde avec tant d’intensité #melomégalo ! Et oui, oui-bis, tu as de bons yeux, c’est bien le génial Stéphane De Groodt à ses côtés (qu’on aime ou qu’on n’aime pas non plus).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

1 commentaire pour “Pourquoi j’ai aimé « Supercondriaque » …”

  1. Ju 5 mars 2014 à 13 h 48 min #

    Je te confirme que c’était bien le bois de la Cambre… De plus, quand Kad fout une raclée à Dany dans un bar, il s’agissait du « Bar du Matin » à Forest ;)

Laisser un commentaire