Melo à Valence

Valence est la 3ème ville d’Espagne en termes de population avec ses presque 800 000 habitants.  Malgré tout, on ne ressent pas ce nombre, sans doute la majorité des gens habitant les quartiers décentrés où nous ne nous sommes pas rendus !

Pour moi, elle se divise en 4 pôles intéressants à découvrir :

La vieille ville

Il fait bon s’y promener, même si peu de rues sont 100% piétonnes mais malgré tout on ne se sent pas oppressés par le trafic.  Le mieux, comme souvent, est d’y flâner au gré du vent, s’y perdre parfois, découvrir des bâtiments construits à différentes époques s’étalant sur 2000 ans et s’imbriquant pourtant les uns dans les autres dans une harmonie naturelle.

Il faut d’office passer par la Plaza de la Virgen qui incarne le mieux ce mélange de styles avec entre autres sa cathédrale – dont je te laisse chercher la particularité, sa basilique et sa fontaine dédiée à l’eau, si chère au coeur des habitants de cette ville où il ne pleut que 25 jours par an !

La Lonja de la Seda est un fabuleux monument gothique. Juste en face trône le Mercado Central valant également le détour, autant pour la bonhomie des vendeurs derrière leurs étals que pour son architecture…

… tout comme l’est la Plaza del Ayuntamiento

… ou encore la gare du Nord, juste à côté des arènes érigées au 19ème siècle.

Le port et la playa

Le port est à la fois destiné aux marchandises et à la plaisance.

Une promenade le surplombe, sur laquelle on trouve une ribambelle de bars et de restaurants avec entre autres le Marina Beach Club qui se trouve côté plage et qui abrite restaurant, discothèque et espace lounge avec transats et piscine pour ceux qui préfèrent éviter la plage en journée… cette location de transats ayant un certain prix que je ne suis pas prête à mettre pour me retrouver avec des gens qui pètent + haut que leur c.. mais par contre y prendre l’apéro reste un plan sympa 🙂

La plage n’est pas spécialement bondée, il y a toujours moyen de s’y faire sa petite place et la mer est agréable.  Le long de la plage se trouve une digue avec une autre série de restaurants et de cafés, on y trouve du bon et du mauvais, comme dans tout lieu (hautement) touristique qui se respecte.

Les jardins du Turia

Ils ont été établis dans le lit asséché de l’ancien fleuve du même nom, sorte d’énoooorme parc s’étendant entre la vieille ville et la cité des arts et des sciences, balade super sympa à vélo.  On peut faire des étapes tout le long comme par exemple s’arrêter aux Torres de Serranos à la Plaça des Furs.

La cité des arts et des sciences

Elle se compose de 6 bâtiments à l’architecture extraordinaire sortie de l’imagination de l’architecte Santiago Calatrava à la fin du siècle dernier et s’étend sur pas moins de 350 000 m2.

Last but not least, 2 ou 3 bons plans vécus par bibi 😉

  • Nous avons logé au Palacio de Rojas que je te recommande chaudement ! Au coeur de la vieille ville, pas cher du tout pour la qualité trouvée !

  • Juste en face, tu trouveras un loueur de vélos qui ne paie pas de mine – Bike Rental Feel the Best, c’est vraiment pratique pour tout voir de la ville et s’y déplacer jusque dans ses moindres recoins !
  • Quand tu te reposeras sur l’une des nombreuses terrasses de la ville, n’hésite pas à commander une Agua de Valencia, spécialité locale à base de cava, jus d’orange, gin et vodka… comme ça, ça a l’air costaud mais ça l’est moins qu’on ne le pense 😉

Credit photos @melonthecake

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire