Melo au resto : les caves d’Alex

En ce début 2019, les caves d’Alex, installées jusque là dans le quartier européen, ont pris la relève de l’indéboulonnable « les Foudres » dont le décor fait de grandes barriques à vin – appelées foudres, d’où le nom du restaurant d’origine 😉 – a largement contribué à la réputation.

Nouvelle enseigne mais il y a fort à parier qu’en voyant l’écriteau au-dessus de la porte, tu te sois dit : « Tiens? Je connais cet endroit… il y avait quoi encore là avant? »

Qui dit nouveaux propriétaires dit nouvelle déco mais finalement celle-ci étant essentiellement composée de ces énormes tonneaux courant tout le long de la salle, peu de choses ont changé, si ce n’est un (gros gros) rajeunissement du mobilier, de la vaisselle et de ce que l’on trouve dans l’assiette… bon, en fait, vu comme ça, on peut donc dire que tout a changé, finalement !

Le resto est devenu un peu + guindé avec une carte bien dans l’air du temps, donc nettement moins traditionnelle mais du coup proposant également des prix moins attractifs, la qualité montant d’un cran ou 2.

On y va surtout pour ses viandes maturées, telle une côte à l’os à se partager à 2, que tu pourras choisir par exemple Simmental, Rubia Gallega ou encore Holstein selon ton humeur et tes envies.  J’avoue qu’on a trouvé ça un tantinet cher (même si la transparence est de mise avec un prix annoncé aux 100 grammes… ce qui peut effrayer un peu quand on t’annonce que ta pièce de boeuf fera son petit kilo ;)).  Certes la qualité est là mais devoir par exemple redemander une portion de frites parce qu’on nous a apporté juste un mini-ravier pour 2… allez allez, come on guys, vous pouvez faire mieux !

En entrée, j’ai succombé à l’os à moelle qui est juste gi-gan-tes-que ! Autant te dire qu’avec ça, tu as fait ton repas et qu’arriver au bout de la côte à l’os se fait par pure gourmandise ! Par contre je n’y aurais pas mis d’échalotes et je l’aurais servi avec + de toasts mais soit, je le saurai pour la prochaine fois…

Puis il y a les petits détails qui font que l’étoile n’est pas forcément loin de l’assiette mais s’éloigne quand on reçoit un bol ébréché ou que les pages de la carte des vins – relativement grande et donc déjà pas forcément facile à déchiffrer – sont agrafées dans un ordre totalement aléatoire, mélangeant allègrement les bulles, les blancs, les rouges dans un joyeux désordre ! Néanmoins elle propose quelques bouteilles plutôt sympathiques !

N’hésite pas à aller découvrir tout cela par toi-même car malgré ses petits travers certainement dus à sa mise en route toute récente, ça reste une belle expérience gustative 😉

Les caves d’Alex le site

Les photos de cet article sont la propriété du restaurant « les caves d’Alex » !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire