Melo en Crète / part 1 – l’Est

Quand j’ai préparé ce voyage en Crète en tentant de savoir quel côté de l’île était le + sympa à découvrir en restant 8 jours sur place (hors trajet en avion), les avis étaient plutôt partagés, certains étant totalement tombés in love de l’Est, d’autres de l’Ouest, un peu moins du Sud sauf les grands randonneurs et ceux aimant les petits coins vraiment isolés avec apparemment moins de trucs sympas à visiter que dans la partie Nord.

Sur base de cela, j’ai décidé que notre périple nous emmènerait pour 4 jours à l’Est et 4 jours à l’Ouest.  Maintenant que j’ai moi-même veni et vidi, je peux te dire que personnellement et sans une once d’hésitation, je préfère l’Ouest.

Du coup, je vais commencer par te parler de l’Est, histoire de te faire languir un peu 😉

Tout n’est pas à y jeter, loin de là et rien que la nature, les paysages, les petits villages et les églises valent le coup de s’y attarder.

Attention, tu vas te prendre de la mer et du ciel bleu plein les yeux !!

Nous avons logé au Mitsis Laguna Resort & Spa à Hersonissos, considéré comme 5* mais il semblerait que les étoiles crétoises ne rentrent pas dans les mêmes standards que les nôtres, donc disons que c’est un sympathique 4*… en tout cas pour ses infrastructures… pour la nourriture, du all in pas trop cher reste du all in pas trop cher et ça descend donc plutôt vers du 3*, même si ça reste bon mais peu varié… ou alors il faut bien penser à réserver chaque jour pour aller manger dans l’un des 5 restaurants à thème proposés en sus du restaurant principal, ce qui est servi là étant plutôt pas mauvais du tout.

Juste en face de l’hôtel, il y a une plage privée mais ne t’attends pas à découvrir du sable fin, c’est plutôt petits cailloux et rochers, ce qui est d’ailleurs le cas un peu partout en Crète !

Dans les environs, on te parlera peut-être du palais minoen de Malia, soit disant trop dingue… oublie de le visiter, il n’en vaut pas la peine. Le mieux est de sillonner la région et de se balader de-ci de-là pour découvrir des petits coins sympas…

Vue depuis l’entrée des grottes de Milatos, berceau du massacre de 2500 villageois en 1823 – pense à prendre une lampe torche pour la visite 😉

Pour la grande amatrice que je suis, des chapelles, des chapelles et encore des chapelles mais contrairement aux italiennes qui sont presque toujours ouvertes, celles-ci sont presque toujours fermées ! Idem pour certaines églises et c’est fort dommage car tu fais un peu de route pour les voir mais au final tu trouves porte close…

La mer qu’on voit danser le long des golfes clairs…

… juste en face d’un très chouette petit resto – et ses tables blanches et ses chaises bleues en osier et ses chats – découvert par hasard dans un village dont je n’ai évidemment pas retenu le nom, ce qui le préservera des touristes et ce n’est pas + mal !

Les panoramas se suivent mais ne se ressemblent pas forcément… 

Le lac d’Agios Nikolaos, en plein centre de la ville et à 2 pas de la mer vaut le détour, même si c’est à peu près la seule chose dans la ville qui vaille la peine…

… avec la cathédrale orthodoxe dont nous avons trouvé les portes ouvertes, une fois n’est pas coutume !

Tu peux pousser une pointe jusqu’à Elounda et la presqu’île de Spinalonga, voire aller en bateau jusqu’à l’île portant le même nom, ancienne forteresse transformée en léproserie début 20ème siècle et ensuite laissée à l’abandon.

Sinon en Crète, tu peux aussi tenter l’intoxication alimentaire avec poulpes se dorant la pilule au soleil, ici dans le village de Plaka avec sa petite rue offrant une ribambelle de restaurants de poissons.

Autre chose à tester – sérieusement cette fois-ci – le trekking, le canyoning, l’escalade, tout ça tout ça… il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux, telle cette faille dans la roche qui se grimpe aisément, pour peu qu’on ait un peu de matos avec soi !

Voilà, c’est un peu tout ce qu’on a fait à l’Est… suite au prochain numéro 😉

Toutes les photos de cet article sont la propriété de @melonthecake 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire