A la découverte de Pipaillon

Certaines histoires, tu as envie de les débuter par « Il était une fois »… celle de Pipaillon en fait partie, tellement elle apporte des étoiles dans les yeux et du bonheur dans l’estomac.

Pipaillon, c’est la rencontre de la dynamique Catherine et du gourmand Julien.

pip1

pip3

Elle a grandi à l’ombre des pépinières remplies de pommiers, de poiriers et de cognassiers et son inspiration lui vient des souvenirs partagés avec les femmes de sa famille, toutes cuisinières chevronnées.  Après une brillante carrière dans le commerce international, elle choisit en 2014 de prendre un virage à 360° degrés avec la création de ce joli Pipaillon.

pip5

Lui était d’abord un client de la maison où il passait finalement presque plus de temps que chez lui, à choisir consciencieusement des petits bocaux pour créer de nouvelles homemade recettes.  Il est donc vite devenu associé et est l’instigateur du coffee bar-cantine, ouvert du mardi au samedi jusqu’à 18h, trouvant sa place le long du quai au Bois à Brûler – quartier Vismet au coeur de la capitale – dans un bâtiment magnifiquement rénové avec, comble du luxe, les ateliers de production et la cuisine situés de l’autre côté d’une fort agréable cour intérieure.

pip2

pip6

Oui mais en fait, keskilsfont, ces deux sympathiques personnages? Hé bien ils te mettent en bocaux leurs créations les + dingues – allant de la confiture classique aux chutneys les + originaux, en passant par fruits compotés ou encore citrons confits, l’idée étant que tout, tout, tout peut se cuisiner différemment de ce qu’on en ferait à la base… donc, non, une confiture, ça ne sert pas qu’à être tartinée, un chutney, ça ne se mange pas qu’avec du foie gras, non non, on oublie tout ça et on revisite les saveurs, aidés des précieux conseils de Catherine et Julien qui ne manquent pas de bonnes idées pour égayer les plats sans pour autant partir dans des recettes compliquées.

pip7

Le truc à souligner parmi tant d’autres, c’est qu’ils travaillent des produits de saison – au point que, s’ils arrivent à court, hé bien tant pis, il faudra attendre l’année suivante pour en revoir en rayons – qu’ils trouvent auprès de producteurs bio et locaux – exception faite des mangues ou des citrons mais ces derniers sont néanmoins tout ce qu’il y a de bio également et on apprécie dans le bocal tout le soleil de la Sicile 😉

L’autre truc à souligner, c’est l’originalité des noms donnés aux produits, souvent à évocation musicale, celle-ci étant omniprésente durant les phases de production.  Cela donne des petits bijoux tels que Dancing Quince (marmelade de coings aux nuances de pain d’épices), Rhubarbra Streisand (confiture rhubarbe), Sugar Baby Love (confiture pommes, poires, 3 épices) ou encore Mango Unchained (chutney de mangues), Lady in Red (dip de tomates séchées), Green Days (tapenade d’olives vertes), … bref, déjà rien que pour le plaisir des noms donnés, on aurait envie de tous les collectionner !

pip4

Bonne idée pour les fêtes : les coffrets d’un, deux ou trois bocaux de ton choix, le tout entre 6,50 et 26€.  Cherche pas plus loin, c’est le cadeau qui fera plaisir à tous les coups !

pip8

Pipaillon le site

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire