Vis ma vie en Malaisie : l’itinéraire (part 1 – de Melaka au Taman Negara)

La Malaisie, contrairement à sa voisine du dessus, la Thaïlande, qui a + la cote auprès des touristes, bénéficie pourtant d’un climat bien + agréable en été, à savoir qu’il ne pleut pas énormément.  Par contre il fait humide mais on s’y fait rapidement. Bref, si comme moi tu déniches des billets d’avion pour pas très cher (350€ de moins que vers Bangkok) et que tu te décides à aller visiter ce beau pays, voici mon propre itinéraire, en 2 parties.  Note que celui-ci ne comporte pas de grands treks dans la jungle ni de grandes visites de villes, seule avec 3 enfants, je l’ai fait plutôt cool mais tu peux bien sûr l’adapter comme tu l’entends, ça te donnera en tout cas une base de programme.

Nous sommes partis 17 jours mais si tu enlèves le 1er et le dernier que tu passes dans l’avion, ça fait 15 jours sur place… à refaire, j’en rajouterais au moins 4 pour être moins dans la course car l’air de rien, les distances n’ont pas l’air énormes sur la carte mais certaines routes sont plutôt sinueuses et si par malchance tu te retrouves derrière un camion, tu perds un temps précieux que tu ne peux plus consacrer à la découverte.

Jours 1 – 2 – Melaka

J’ai choisi de ne pas commencer par la mégapole qu’est Kuala Lumpur car je sais que les kids m’auraient détestée.  On est donc descendus à 1h30 de là, vers Melaka, ancienne colonie portugaise inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, dont le charme est resté intact.  Le centre se divise en 2 parties intéressantes :

* Chinatown – où je te conseille de faire tes achats de souvenirs si ton désir est de ramener quelques babioles car par la suite, ce sera + compliqué d’en trouver et donc si tu veux éviter d’être contraint à acheter des breloques pour 10 fois + cher à l’aéroport le jour du retour, Melaka est vraiment un bon plan.

Bref, déambule dans les ruelles et imprègne-toi de l’atmosphère, tout simplement… ou, si tu as envie de te faire promener (un peu dans tous les sens du terme), installe-toi dans un trishaw, sorte de tricycle avec chauffeur, au décor chargé et parfois même avec musique intégrée.

* Le centre colonial, avec de beaux bâtiments (dont l’immanquable Christ Church aux murs rouges, sur la place principale de la ville), vestiges de l’époque hollandaise.  Tu passeras aussi devant un navire portugais du 16ème siècle.

mal21

Ne pas manquer de gravir la colline Saint Paul, au sommet de laquelle on trouve une église à ciel ouvert, qu’on dirait tout droit sortie d’un roman de Jane Austin !

mal1

mal2

Nous avons logé dans un complexe d’appartements – la formule que je préfère en tant que mère célib – avec 2 super piscines, dont une avec toboggans -> A place called home.

mal22

Jours 3 – 4 – Johor Barut

La ville est sans intérêt mais il y a Legoland… et Legoland, ça a beaucoup, beaucoup d’intérêt pour des enfants, crois-moi ! Il y a en fait 2 parcs, tu peux choisir de n’en faire qu’un mais pour la différence de prix demandée, je te conseille de faire les 2 : un parc à attractions classiques (plutôt pour les enfants jeunes, entre 3 et 10 ans) et un parc aquatique avec de super toboggans, on s’est vraiment vraiment bien amusés !

mal19

Oui, tout cela est en Lego, version asiatique de notre Mini-Europe à nous ! En arrière-plan, l’hôtel dans lequel tu peux loger si tu veux être directement au cœur du complexe ludique.

Nous, on a préféré dormir au sein d’un complexe d’apparts avec plusieurs piscines -> The seed.

mal20

Jours 5 – 7 – Pekan

Le centre-ville est petit mais avec de jolis bâtiments, donc vaut la balade.

mal3

mal4

J’avais choisi de me poser là car je voulais aller jusqu’au lac Chini qui, vers la fin juillet, voit tous ses lotus en fleur… nous y étions début août, donc je pensais que ce serait encore le cas mais beaucoup étaient déjà fanés.  Malgré tout, cela vaut le déplacement et ceux qu’on a vus étaient en effet magnifiques.

mal24

mal9

La promenade en bateau à moteur sur le lac est plutôt sympa, tu paies une vingtaine d’euros pour une heure de parcours à travers les différentes ramifications du lac.  La partie « Je m’arrête dans un village d’Orang Asli, autochtones vivant dans des cabanes sur pilotis, pour te faire acheter des sarbacanes ou des statuettes en bois » était un peu moins drôle mais faisait visiblement partie du jeu !

mal8

mal6

Les plages sont très agréables de ce côté-là du pays, désertiques à souhait, avec une eau juste à la bonne température, un vrai bonheur.

mal5

Little Crusoé 😉

Nous avons logé à l’hôtel Ancasa Royale, lui aussi avec piscine et plutôt cool mais néanmoins, la prochaine fois, je choisirai de loger à Penang, sans doute + central pour parcourir ce côté de la Malaisie.

mal18

Jours 8 – 9 – Taman Negara

On s’est donc contentés de la visite du National Elephant Conservation Centre de Kuala Gandah qui n’a rien d’un lieu où les éléphants servent juste à remplir les poches de leurs propriétaires en étant une attraction où on se promène sur leur dos, etc… ici, c’est un centre qui t’apprend tout sur cet attachant animal, où tu feras connaissance avec eux, où on te racontera leur histoire – ils ont tous été sauvés ou viennent finir leurs jours paisiblement, tu pourras les nourrir toi-même, voire même aider à leur donner le bain.  Très sympa pour les enfants, tu t’en doutes bien !

mal10

mal11

mal16

mal12

L’heure du bain ! Ils n’ont pas l’air trop malheureux, n’est-ce pas?

Ensuite nous sommes partis au coeur de la jungle, dans le fameux Taman Negara, au centre de la Malaisie.  On l’a un peu fait à la vitesse v v prime mais comme dit + haut, ça me semblait déjà suffisant car si j’avais fait +, j’aurais abandonné un des kids on the Cake dans la jungle tellement il m’aurait tapé sur les nerfs (héééé non, au risque de te décevoir, je ne suis pas une mère parfaite).

Donc juste une courte promenade qui nous a menés au canopy walk, petit réseau de ponts suspendus jusqu’à 50 mètres d’altitude.  Note qu’il faut payer pour accéder à la porte d’entrée du parc en traversant une rivière, il faut aussi payer pour partir en promenade dans la jungle ainsi que pour tout gsm ou appareil photo et enfin pour accéder au Canopy Walk, donc pense à avoir de la monnaie sur toi ! Uniquement en cash, sinon ce serait trop simple 🙂

mal13

Ca grimpe …

mal14

… et puis parfois, ça descend (assez abrupt), comme ici dans le Canopy Walk !

mal15

Candidat parfait pour le jeu d’orientation à Koh Lanta, genre l’arbre à l’entrelacs de lianes 🙂

Nous n’avons passé qu’une nuit dans la région car il est trèèèès difficile de trouver des logements avec piscine et autant pour les kids que pour moi (voire surtout pour moi), c’est inconcevable.  Nous avons logé au Wau Hotel & Café au centre de Jerantut, lieu de passage obligatoire pour se rendre dans le Taman Negara.  On était loin du luxe des autres logements mais c’est ça aussi, l’aventure 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

5 Réponses pour “Vis ma vie en Malaisie : l’itinéraire (part 1 – de Melaka au Taman Negara)”

  1. Caro dit :

    Beau billet, la Malaisie m’attire de plus en plus, je vois que c’est faisable avec les enfants, ça m’inspire beaucoup Je suis curieuse, comment avez-vous circulé dans le pays ? Transports en commun ? Voiture de loc ? Avec chauffeur ?

    • Melo dit :

      J’avais loué une voiture.

      Le réseau de bus est acceptable mais n’était pas une option pour moi car je n’aime pas être reliée à des horaires précis ni devoir passer plusieurs heures dans des transports en commun, bref je suis baroudeuse mais dans ma propre voiture 😉

      Quant à la voiture avec chauffeur, c’est également une option mais là encore, vu mon itinéraire qui m’emmenait du nord au sud et d’est en ouest, ça voulait dire qu’il devait rester avec nous pendant tout le séjour et là n’était pas mon envie 😉

  2. Gwen M. dit :

    Melo, tu es impressionnante ! Avoir accompli un tel périple seule avec les trois kids on the cake m’epoustoufle (cela se dit ?). La Malaisie est agréable à découvrir par tes yeux… vivement la suite ! Je t’embrasse

  3. debatty dit :

    quel plaisir de lire tous ces commentaires sur ces photos magnifiques ; j’adore vraiment et j’admire ton cran d’être partie si loin avec trois enfants

Laisser un commentaire