Pourquoi j’ai aimé « The Revenant »…

Comme tu le sais, je ne suis pas très cinéma, parce que moi, les gens qui bouffent du popcorn et qui cherchent l’ultime bonbon tout au fond du sac en plastique pendant toute la séance, ça me gonfle grave ! Mais comme on a fait un tel foin autour de « The Revenant », je me suis dit que je ne pouvais pas passer à côté !

The_Revenant_2015_film_poster

Bref, si tu te demandes qui a neuf vies tel un chat, ne te pose plus la question, c’est Léo dans ce film ! Genre 50 fois il passe à côté de la mort mais il se relève toujours et encore (et avec ça je fais des rimes trop balèzes)… sans trop t’en dévoiler parce que ça, c’est de toute façon dans le teasing, moi, au premier coup de griffe du grizzli, je serais morte mais lui non ! Il a le dos lacéré et la gorge à moitié ouverte mais lui non ! Il crève de froid sous sa peau d’ours avec sa barbe à moitié congelée, il rampe sur le sol gelé, il nage dans des rivières qui doivent faire 5 degrés à tout casser mais lui non ! Un surhomme, je te dis !

the-revenant-1452487067279

Il a failli mourir mais finalement c’est lui qui a eu la peau de l’ours ! (ok ok, je sais, j’ai déjà été + drôle ;))

Et alors qu’est-ce qu’on lit la souffrance sur son visage et ses traits, je ne te raconte même pas ! On a vraiment mais vraiment mal pour lui, on partage sa douleur, on la vit au + profond de nos propres entrailles… bref, il vaut mieux avoir le cœur bien accroché pour voir ce film.

maxresdefault

Tu la vois bien, sa souffrance, là?

Note que, si tu es une chochotte, tu pourras toujours te contenter de regarder les splendides paysages enneigés entre les scènes plus gore 😉

The-Revenant-Landscape

90

Pour moi, Léo, il mérite son Oscar à peu près depuis l’époque de « Gilbert Grape » ou encore de « This boy’s life », genre ça fait 20 ans qu’il le mérite (et ça n’a rien à voir avec le fait que je le trouvais petit blondinet foooort mignon, nan nan, il était déjà fort bon acteur alors).  Donc je dis que, si cette année n’est pas son année, il devra sérieusement se poser des questions quant à ce qu’il a bien pu faire aux grands pontes d’Hollywood pour qu’ils l’évincent à chaque fois ! Pauvre chou !

Sinon, dans le film, il y a aussi la prestation presque aussi magistrale de Tom Hardy… que, perso, je ne connaissais pas, mais qui est plutôt de la bonne graine de grand acteur lui aussi.  Si ça ne tenait qu’à moi, je lui donne l’Oscar du second rôle mais là encore, c’est pas moi qui décide !

THE REVENANT

Et puis y a mon chouchou d’acteur rouquin, Domhnall Gleeson, qui joue le rôle d’un capitaine rempli d’empathie et qui fait ça à la perfection, aussi bon que dans son rôle – bien éloigné de celui-ci – dans About Time (que tu dois absolument voir aussi !!).

fa19d34aabbe7d903b49d3e09e196f7b

En conclusion, c’est un film à voir – d’office sur écran géant – même s’il aurait pu durer genre 30 minutes de moins mais bon, 30 minutes sur 2h30, c’est pas la fin du monde, finalement !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire