L’interview finalement pas si survoltée que ça de Julien Lapraille (Top Chef)

C’est là où j’ai trop envie de faire ma maline et de dire « Julien, c’est mon pote, je le connais super bien » mais ok, non, ce n’est pas vrai, Julien, j’ai juste passé une (très bonne) soirée avec lui, en tout bien tout honneur puisque nous étions une dizaine à écouter ses astuces et autres conseils culinaires lors de l’atelier Miele dont je te parlais ici ! Néanmoins, le candidat belge survoltée de Top Chef saison 5 – qui a pourtant les pieds bien sur terre en réalité, avec plein d’idées et de projets, comme des pralines salées pour accompagner les plats (déjà en vente chez Pause Chocolat Thé à Libramont, si jamais tu passes par là) – est tellement ouvert et sociable que tu as quand-même l’impression de le connaître depuis toujours la première fois que tu le rencontres.  Et si cette fois n’est pas encore arrivée pour toi, hé bien tu peux déjà en apprendre beaucoup sur lui grâce à l’interview ci-dessous !

1/ Présente-toi en quelques mots

Julien Lapraille, 28 ans, cuisinier à domicile.  Dynamique, peur de rien, relève tous les défis ;)

2/ Comment t’est venue l’envie de devenir cuisinier?

Je n’en sais strictement rien, personne ne cuisine dans ma famille… depuis tout petit, j’aime ça !

3/ D’où te vient l’inspiration ?

Des livres, expériences dans les restaurants, …  Je ne recopie jamais un plat, je l’adapte à ma façon. Chacun a son identité culinaire !

4/ Quel est ton coup de cœur ultime parmi toutes tes appétissantes créations?

Le pigeon cuit sur coffre (ndlr : ben alors Julien, où qu’elle est, la recette? :))

5/ Un nouveau projet à nous révéler en exclu? 

J’espère que vous aimez le monde animé (ndlr : j’avoue que ça m’intrigue, en tout cas)

6/ Une journée-type pour toi, c’est … ?

Ca change tout le temps…C’est une journée sans perte de temps : debout 07h00, dodo vers 01h00 (ndlr : quelle forme olympique !)

7/ Un moment de repos dans ta vie à 200 à l’heure… tu fais quoi?

Je dors !

8/ Dans la vie de tous les jours, c’est « jamais sans mon/ma … »?

Iphone (ndlr : bienvenue au club ^_^)

9/ Que trouve-t’on toujours dans ton réfrigérateur? Et dans ton armoire à épices?

Du beurre, des pizzas, lasagnes, des trucs gras qui changent de mon quotidien !

10/ Qui cuisine à la maison ?

MOI

11/ Allez, avoue… quel est ton péché « culinairement peu recommandable »?

Nutella, Mac Do, … j’adore ça…

12/ Tes belles adresses à Bruxelles et ailleurs ? 

Chez Alexandre Dyonisos à Bruxelles, Les Pieds dans le plat près de Marche, Le Patin d’or à Luxembourg

13/ Le plat (sain) que tes neveux et nièces pourraient te réclamer tous les jours?

Des pâtes fraîches faites maison (ndlr : miam ! Moi aussi, j’en  veux !)

14/ Une recette ancestrale/fétiche

Matouffet (ndlr : again, on veut la recette :))

15/ Tes 3 saveurs préférées ?

Piment d’Espelette, sel maldon et huiles parfumées (ndlr : sel maldon, je confirme, c’est tu-e-rie !!)

16/ Un pays qui t’inspire culinairement parlant ?

La Belgique, tout simplement !

17/ Pour toi, un bon moment à table, c’est quand … ?

On pense à tout sauf à la cuisine tout en appréciant le repas !

 18/ Et enfin, qu’est-ce qui te met instantanément de bonne humeur?

Les gens heureux et le fait d’avoir la santé ;)

Si tu veux voir Julien débarquer dans ta cuisine pour te concocter de succulents petits plats dans la joie et la bonne humeur, voire te donner des cours, va vite faire un tour sur son site !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

1 commentaire pour “L’interview finalement pas si survoltée que ça de Julien Lapraille (Top Chef)”

  1. Lisa 5 août 2016 à 16 h 23 min #

    Such a deep ansrwe! GD&RVVF

Laisser un commentaire