L’interview colorée d’Olivier Israël (Olivier Strelli)

Il y a de ces marques avec lesquelles tu as l’impression d’avoir grandi, ce qui est tip top le cas ici puisqu’Olivier Strelli et moi avons vu le jour la même année, autant dire il y a une éternité ! La marque aux étoffes colorées a tout pour me plaire puisqu’elle est belge, familiale et synonyme de qualité : trio gagnant !

Celui qui a repris les rennes de l’entreprise familiale a également pris quelques minutes pour répondre à ma désormais célèbre interview express, avec des réponses parfois touchantes, parfois amusantes mais toujours précises… merci Olivier ! Perso, j’ai ainsi appris d’où venait le nom de Strelli, je vais trop pouvoir faire ma maligne en soirée ;)

1/ Présente-toi en quelques mots

Olivier Israel, né il y a 43 ans à Kinshasa, père de 3 enfants. Amoureux de la vie & de ma famille !

2/ Comment t’es venue l’idée d’Olivier Strelli (et d’où vient le choix du nom « Strelli ») ?

La marque Olivier Strelli a été créée en 1975 par mon père Nissim Israel. Le nom Strelli est un anagramme de Stiller, mon arrière-grand-père maternel, un grand compositeur.

 3/ D’où te vient l’inspiration ?

Mon inspiration découle essentiellement d’observations et d’émotions. Par ex : les rainures d’une feuille d’arbre, les tags muraux, les dessins de mes enfants, les masques africains, la peau d’un animal, … réinterprétés avec des mélanges de couleurs surprenantes et très « Strelli » .

4/ Quel est ton coup de cœur ultime parmi toutes tes créations?

Mon dernier « coup de cœur » est le nouveau modèle d’écharpe tissé à l’image d’une peau de python. Le mélange judicieux de fils de laine, coton et soie confère légèreté et élégance avec des reflets originaux.

5/ Un nouveau projet à nous révéler en exclu?

Une collection de maroquinerie : sacs à main, petite maroquinerie, pochettes IT…  Ce projet est en cours de développement et verra  le jour pour la collection été 2015.

6/ Une journée-type pour toi, c’est … ?

C’est tout d’abord un jogging en forêt, avant de partager le petit déjeuner entouré de ma famille. Puis, direction l’école pour y déposer mes enfants. Il est alors 8h30 lorsque j’arrive à mon bureau, si je ne suis pas sur la route pour rendre visite à mes clients. Ensuite les rdv s’enchaînent durant tout l’après-midi. Le soir, j’aime retrouver ma famille ou dîner avec des amis autour d’une bonne table.

7/ Un moment de repos dans ta vie à 200 à l’heure… tu fais quoi?

Le sport, surtout le jogging, est un moment où je suis en phase avec moi-même. Le fait d’habiter à proximité de la forêt de Soignes me permet de m’évader en seulement quelques foulées…

8/ Dans la vie de tous les jours, c’est « jamais sans mon … »?

Jamais sans mon écharpe Olivier Strelli, voyons ! (rire)

9/ Que trouve-t’on toujours dans ton réfrigérateur? Et dans ton armoire à épices?

Sans hésitations, des tomates ! Côté épices, j’aime relever mes préparations avec du gingembre et des herbes de Provence.

10/ Qui cuisine à la maison ?

Moi. J’adore cuisiner !  Dès que je rentre chez moi, je m’attèle à la tâche avec l’aide de ma fille Julia, 6 ans, qui partage ma passion. Elle est hyper soigneuse et m’aide beaucoup pour la présentation. C’est un agréable moment qui me permet de relâcher les tensions de la journée et de me déconnecter.

11/ Allez, avoue… quel est ton péché « culinairement peu recommandable »? 

Mon péché « diététiquement peu recommandable »,  c’est sans hésiter le fameux cornet de frites… Je craque au moins une fois par semaine.

12/ Tes belles adresses à Bruxelles et ailleurs ? (restos, bars, épiceries, boutiques, …)

Mes « cantines » sont : Kokuban, Le Fourneau, Branche d’Olivier et Chez Lola.

Mes épiceries fétiches sont : Chez Rhino (légumier avenue Vanderkindere) et le poissonnier du Vivier d’Oie.

Mes boutiques favorites : Filigranes, Mmmmh.

Et mes bars Qg sont évidemment : Le Belga et Le Bar du Matin.

13/ Le plat (sain) que tes enfants pourraient te réclamer tous les jours?

La ratatouille, les enfants adorent ! L’avantage, c’est que cette recette respecte la règle des 5 légumes par jour et permet de nombreux accompagnements : pâtes, cabillaud, entrecôte ou encore omelette à la ratatouille…

14/ Une recette ancestrale/fétiche

« Les Borekas », pâte feuilletée farcie de fromages et pommes de terre, ma grand-mère, qui était d’origine turque, en préparait quasi chaque semaine. Ce plat était incontournable. Lors de chaque fête de famille, mes cousins et moi passions systématiquement en cuisine pour les tester avant de passer à table, ils étaient toujours délicieux, il n’en restait parfois plus assez pour nos oncles et tantes…

15/ Pour toi, un bon moment à table, c’est quand … ?

Tous les moments à table sont bons mais j’apprécie particulièrement le repas du soir. C’est un moment de détente, où la famille se retrouve et chacun peut raconter sa journée.  Un moment simple mais plein de saveurs.

16/ Tes 3 saveurs préférées ?

Le sel, le poivre, le sucre… Ensuite il faut composer.

17/ Et enfin, qu’est-ce qui te met instantanément de bonne humeur?

Un rayon de soleil, un sourire, tout simplement…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

2 Réponses pour “L’interview colorée d’Olivier Israël (Olivier Strelli)”

  1. alexandre p. 15 septembre 2014 à 12 h 56 min #

    Salut,
    Article intéressant car tu viens de m’apprendre l’origine de la marque. Je confirme qu’Olivier est très symphatique.
    Bonne journée.

  2. Fanfan 15 septembre 2014 à 21 h 46 min #

    Bravo Olivier,
    Je suis ravie d’apprendre que la marque pour laquelle j’ai donné toute mon énergie pendant + de 35 ans a repris du poil de la bête…..
    Félicitations,

Laisser un commentaire