J’ai testé pour toi : la Quinny Yezz

Lors de notre escapade à Prague, nous étions dotés d’une poussette magique : la Quinny Yezz.  Pas de bol, ces gros nazes de Brussels Airlines nous l’ont foutue en l’air en la rangeant comme des glands dans la soute à bagages mais heureusement c’était au retour et nous avons donc eu tout le loisir de tester la petite bête !

Voici donc mon avis éclairé sur cette poussette :

Ses +++

+ Elle est ultra (mais alors ultra) compacte.  Une fois pliée, elle peut même se porter sur le dos grâce à un harnais et elle prend moins de place qu’un sac à dos.  Bref, c’est the poussette idéale pour un citytrip, surtout si tu comptes prendre les transports en commun, hop, en 2 temps 3 mouvements elle est pliée et transportée.  Y a pas + pratique !

+ Elle est méga (mais alors méga) légère… c’est évidemment mieux pour ton pauvre dos de maman/papa déjà tellement sollicité :)

+ Elle est supra (mais alors supra) maniable… tu peux la faire tourner avec un seul doigt (bon, ok, c’est pas l’idée de base d’une poussette mais quand-même, si tu veux te la péter en lui faisant faire du 360° d’une seule main tout en sirotant ton apéro de l’autre, ça le fait – et non, ce n’est pas du vécu, boire ou conduire, il faut choisir ;))

+ Elle est esthétiquement réussie et se décline en plusieurs coloris et motifs assez funs, dont la customisation by Kenson avec une capote au ciel joliment couvert d’oiseaux <3

Ses — (ben oui, malheureusement, elle en a aussi, comme toutes les poussettes, faut pas se leurrer)

- Son dossier n’est pas inclinable.  J’avoue que j’étais assez refroidie par cette idée en me disant que Miss M n’allait jamais réussir à s’endormir et que ça allait être calvaire all the way mais en fait, il faut se rendre à l’évidence : un bébé, ça dormirait même pendu par un pied la tête en bas.  Certes elle y a dormi dans une position où moi, j’aurais besoin de 6 mois de kiné pour m’en remettre mais à priori elle y a survécu !

- Sa capote ne descend pas assez bas et donc ne protège pas suffisamment l’enfant du soleil – et de la pluie le cas échéant, même si pour ça on peut toujours se procurer l’habillage pluie prévu à cet effet.

- Etant très légère, elle n’est pas forcément faite pour affronter des rues pavées et elle a tendance à parfois bugger – entends par là qu’elle se coince entre 2 pavés et c’est un peu saoûlant.

Néanmoins les +++ l’emportent sur les — et comme poussette citadine, c’est the must incontournable !

Des coloris sympas

Ultra de chez ultra compacte

Un des 2 modèles créés par Kenson… si tu regardes attentivement, tu verras les oiseaux dont je te parle, à l’intérieur de la capote.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

3 Réponses pour “J’ai testé pour toi : la Quinny Yezz”

  1. Sev 5 septembre 2013 à 14 h 41 min #

    T’as oublié que le bouton est super (mais alors super) bien caché dans le guidon!
    Je te laisse choisir si tu mets en + ou en -…;-)

    Bisoux!

  2. Jacalyn 5 août 2016 à 14 h 25 min #

    A rolling stone is worth two in the bush, thanks to this areiclt.

  3. visa kreditkarte sperre 22 octobre 2016 à 18 h 26 min #

    1bbI enjoy you because of all of the efforts on this web site. My mother enjoys conducting internet research and it’s easy to see why. Most people learn all relating to the compelling manner you make both interesting and useful guides via the web site and as well as attract response from some others on that theme plus our princess is certainly studying a lot. Have fun with the rest of the year. You are always doing a useful job.24

Laisser un commentaire