Melo en citytrip : Prague (le sightseeing)

Y a pas à dire, Prague est une bien jolie ville à visiter, dont les bâtiments sont tous miraculeusement sortis indemnes de la deuxième guerre mondiale. Néanmoins, c’est le genre de ville qu’il faut avoir vu une fois dans sa vie, certes mais où l’on ne retournerait pas forcément.

Prague est à la hauteur de nos attentes, ville riche de son passé de capitale de la Bohème et du premier Reich. Les amoureux d’architecture y trouveront leur bonheur, chaque façade est un régal pour les yeux, chaque ruelle donne envie d’être explorée, chaque église d’être découverte et l’éclectisme est au rendez-vous, mélange harmonieux de roman, de gothique, de baroque et d’Art Déco, le tout dans un savant mélange de couleurs allant du jaune au bleu en passant par le saumon et le vert pastel, même s’il faut bien le dire, la plupart des bâtiments ont une fâcheuse tendance à virer au gris sale, voire gris noir et, autant sous un magnifique soleil, ça reste sympa à regarder, autant aux prémisses de novembre, quand le ciel gris et pluvieux prend la relève, ça doit être limite déprimant !

Le mieux pour explorer la cité aux mille tours et mille clochers, c’est de se balader au gré du vent, de parcourir les rues et ruelles le nez en l’air pour savourer chaque fronton, chaque statue, chaque ornement, chaque tramway qu’on dirait tout droit sorti d’un film des années 60.  Bien sûr il y a quelques incontournables mais même sans plan entre les mains, on ne peut passer à côté ! Néanmoins, pour être sûre que tu ne les loupes pas lors de ta visite là-bas, je te les donne en vrac.

Staré Mesto, la vieille ville, avec sa place principale et la fameuse horloge astronomique, l’église Notre-Dame-de-Tÿn, le cimetière juif (pour lequel il faut payer une demi-fortune mais le ticket te donne aussi accès à 5 synagogues, donc si tu aimes ça, tu en auras pour ton argent), le musée Kafka (encore faut-il aimer Kafka… moi je le déteste de tout mon être… ça remonte au temps où j’ai dû lire sa Métamorphose à l’école), …

Des façades, encore des façades, toujours des façades, toutes + belles et + intéressantes les unes que les autres.

Le Pont Charles ensuite, grand incontournable de la ville, qui enjambe la Vltava et qui relie vieille ville et château.  S’y masse une foule de touristes et quelques portraitistes.

Une fois le Pont Charles traversé, tu arrives dans le quartier de Mala Strana où, par une artère sinueuse et pentue, tu rejoindras le Château de Prague qui surplombe la ville.  Celui-ci forme un véritable complexe de bâtiments, incluant également la Cathédrale Saint-Guy, le couvent et la Basilique Saint-Georges ainsi que l’ancien palais royal.  A l’arrière du château se cache un agréable lieu de promenade, les jardins royaux avec leur orangerie, la maison du jeu de paume et le palais d’été où les Habsbourg aimaient séjourner.  Avant de monter au château se cache un autre parc élégant, le Jardin Wallenstein bordé de fontaines et de statues qui en font un lieu bucolique à souhait.

Nové Mesto ou ville nouvelle – pourtant le + ancien quartier de la ville – est aussi intéressant avec le Théatre National, la Place Charles et une série d’édifices baroques.

Photos prises avec the wonderful Nikon D7100, petite merveille de technologie dont je te parlerai + longuement dans pas longtemps !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

1 commentaire pour “Melo en citytrip : Prague (le sightseeing)”

  1. Valérie 19 août 2013 à 14 h 42 min #

    Tes photos sont dignes d’un guide touristique! Wouaaaaah…. T’as un sacré coup d’œil! Tu peux te reconvertir ;-)

Laisser un commentaire