Melo au concert : Robbie Williams

Je l’avoue sans honte : je suis loin d’être attirée par les chanteurs à textes mélancoliques et au bord du suicide (bien souvent français… il doit sans doute y avoir une raison métaphysique qu’on devrait creuser) – chansons pour lesquelles il te faut un diplôme en philosophie – voire psychologie – appliquée afin d’arriver à les décrypter.  Moi, au + c’est simple, au mieux c’est, au + c’est groove, au + ça me plait et quand c’est de la brit pop, c’est toujours mieux.  Alors quand en + le personnage est un bad boy déjanté totalement mégalo mais tellement attachant, je dis Yes Robbiiiiie avec un grand RW ! Bref, hier, j’étais au concert de Robbie Williams, je l’avais déjà vu il y a quelques années et je m’attendais donc à un chaud chaud show tel que celui qui était resté gravé dans ma mémoire tout ce temps.  Hé bien il faut se rendre à l’évidence : Robbie aussi, il a vieilli ou tout simplement s’est-il assagi mais rien de vraiment croquant à se mettre sous la dent pour les 90% de nanas présentes à ce concert néanmoins très sympa et entraînant.

Robbie, il débarque pas sur scène comme tout le monde !

Robbie, même s’il a mal au dos, même s’il a un peu forci et même si la fougue de ses 25 ans n’y est plus, ça reste quand-même un très très bon showman et sa communication avec le public arrache quelques sourires – même quelques larmes sur la fin – pendant les 2 heures qu’il nous offre.  Ses allusions à ses grands copains les Gallagher (sarcasme au rendez-vous), à Beyoncé (foutage de gueule) ou encore au Kingdom de Belgique (oui, Robbie, sois donc notre nouveau roi !), la montée sur scène d’une nana qui a vécu son rêve éveillée et qui ne va plus jamais se laver de sa vie – c’est pas comme ça qu’elle trouvera le vrai prince charmant, faudrait la prévenir – les bustes géants à l’effigie de Robbie la méga(lo)star, son arrivée sur scène à la Johnny, c’était bien, c’était très bien.

Puis Robbie il aime bien hurler sur la caméra ^_^

Et il adoooore les bustes, surtout ceux qui le représentent !

J’avais un peu peur d’être complètement larguée par son répertoire actuel mais j’ai été agréablement surprise de reconnaître la plupart des morceaux (beaucoup d’anciennes, finalement) ! Puis Robbie, si je l’aime autant, c’est sans doute parce qu’une des chansons que j’aime le + au monde, c’est lui qui la chante et quand il la chante en mémoire de sa grand-mère décédée devant une foule qui reprend le refrain en c(h)oeur(s), autant dire que mes larmes de petite-fille d’une grand-mère qui ne va pas très bien ont eu du mal à rester à leur place ! Robbie you rock!

Héééé oui, il adore ça, voir sa tête sous toutes les formes !

Il y avait visiblement un chouette écran plein de visuels derrière la scène mais de notre côté, on a surtout vu des baffles 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

1 commentaire pour “Melo au concert : Robbie Williams”

  1. Missrelie dit :

    hiiiiiiiiiiiiiiiii
    moi jaurais du y aller en 2006 a paris mais suis tombée enceinte du coup j’ai revendu mes place!!
    jadorerais je l’adore!et jaime tt particulierement la meme chanson que toi
    bises

Laisser un commentaire