J’ai testé pour toi : le dîner de l’Ommegang

L’Ommegang est une véritable institution à Bruxelles et après 15 années passées dans la capitale, il était temps que je découvre ce spectacle de mes propres yeux.  En 2 mots, c’est la reconstitution historique de la procession de Notre-Dame qui a eu lieu en 1549 lors d’une visite de Charles-Quint et de son fils Philippe (ha ben en voilà bien un qui est d’actualité) composée de quelques 1400 figurants en costumes d’époque.

J’avoue que je m’attendais à autre chose et même si c’est haut en couleurs et plein de jolis costumes d’époque, ce looooong défilé de gens est juste… assommant ! Même le combat des échassiers ou la distribution de parts de tarte au riz n’a pas réussi à réveiller mon esprit engourdi ! En +, tu as tôt fait de perdre le fil du texte lu en trois langues.  Mais ne referme pas ce post de suite car j’aimerais surtout te parler de la partie qui a précédé le spectacle, à savoir le dîner et ça, c’était vraiment mais vraiment top ! La bonne nouvelle, c’est qu’il peut s’acheter seul (ou alors en ticket combiné avec le spectacle si toi aussi tu veux pouvoir dire « l’Ommegang, c’est bon, j’ai vu ce que c’était »).

Bref, ce dîner se déroule dans les caves voûtées du palais du Coudenberg et il n’y a pas que le lieu qui soit insolite, avec ses multiples petites salles aux allures de labyrinthe puisque le menu se compose de plats inspirés du Moyen-Age bourguignon… tout un programme qui vaut le détour, je peux te l’assurer ! Certes ce que tu goûtes est bizarre, souvent très (trop) sucré mais très intéressant ! Sans oublier les breuvages eux aussi d’antan tels que le claré (vin blanc sucré et aromatisé en épices diverses), l’hypocras (vin rouge aux épices) ou encore le vinum salviatum (vin de sauge au miel).

Allez, pour te faire saliver, je te donne quelques intitulés de plats goûtés : rissoles de moelle, froide sauge, irson d’amandes, poulailler revêtue, pâté en pot, tailliz, chaudeau flamand, amplummus et j’en passe et des meilleurs !

Si tu veux en savoir + sur l’Ommegang, c’est ici.

Et si tu veux toi aussi organiser un dîner médiéval, n’hésite pas à contacter le traiteur Dill d’Ycov qui maîtrise le sujet à la perfection (mais qui ne se limite pas au Moyen-Age, je te rassure).

On a carrément eu l’honneur de croiser the King et son Philippe de fils en sortant du Coudenberg 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Tags:

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire