Chronique d’un samedi ordinaire

Je dédie ce post à toutes les mères du monde qui vivent à 400 à l’heure !

Un samedi ordinaire à la maison, ça donne :

Miss M éveillée de 2 à 7 heures du mat’ pour cause de gros rhume et fièvre qui l’empêchent de dormir… sans compter qu’elle vomit des glaires et ça, c’est plutôt flippant ! (Oui, je t’avais dit que tu allais vivre ma vie de mère comme si tu y étais… et si j’avais omis de te donner les détails, ben maintenant c’est trop tard, t’es dégoûté à vie et si t’as pas encore de gosses, ben t’en feras jamais :p) (Le cake, lui, n’entend rien)

Bref, si elle ne dort pas, je ne dors pas, donc avec 2 heures de sommeil dans les jambes, à 8h j’accompagne vaille que vaille Miss A à son match de hockey, sous la pluie. (Le cake, lui, dort)

A la fin du match, je la dépose à la maison, je prends son frère pour aller à son match de hockey à lui. (Il est 10h, je réveille le cake qui est à 2 doigts de râler)

A la fin du match, je retourne à la maison pour reprendre Miss A et les conduire tous les 2 à leur local scout pour qu’ils préparent leur fête d’unité. (Le cake a préparé des sandwiches pour les kids, hourra)

Je rentre à la maison, je prépare des gâteaux pour ladite fête d’unité (genre que je fais partie de la dizaine de mères sur quoi? 100? qui se font chier  un réel devoir mais néanmoins plaisir de venir en aide aux staffs de leurs gamins). (Le cake, lui, mange)

A peine sortis du four, je les embarque et je repars là-bas pour voir le grandiose spectacle des kids, après quoi je m’installe derrière le buffet et j’aide pendant 2 heures à vendre gâteaux et cafés. (Le cake, lui, gère Miss M… qui dort toute la journée pour récupérer de sa nuit de jet-setteuse en pampers)

A 17h30, mes kids sous le bras, je repars et m’en vais faire 4 pâtisseries pour trouver un gâteau digne de ce nom car nous recevons le soir pour le Happy 10 de Miss A… oui, je sais, c’est un peu lourd de ma part de ne pas avoir fait le gâteau moi-même ! Ce que je voudrais surtout savoir, c’est où se cachent les bonnes pâtisseries à Bruxelles, bordel !!

Je rentre, le cake a quand-même préparé l’apéro (non, je n’insisterai pas sur le fait qu’il n’ait rien fait d’autre de la journée), il me reste à préparer à manger…

22h30, ça y est, la journée est finie, je me vautre devant « The Voice » (Faudrait pas non plus me demander de regarder Arte après une journée pareille, hein)

PS : je t’ai dit qu’en +, j’étais en pleine sinusite?

PS2 : et que je remettais ça dans 4 jours avec la pyj party du Happy 10, je te l’ai dit, ça?!

Alors? Il est où, le document à signer pour recevoir la médaille du mérite?!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

6 Réponses pour “Chronique d’un samedi ordinaire”

  1. Laurence 11 mars 2013 à 14 h 57 min #

    Bienvenue au club des mamans 1000 à l’heure qui ont 10 bras, 10 jambes, un nombre de tête égal au nombre d’enfant (mari compris)……..
    Moi je pense qu’on devrait avoir au moins 2 salaires !!!!! Vie professionelle, vie de famille…..
    Mais NOUS les femmes sommes les seules a pouvoir gerer tout en même temps !!!

    Alors pour NOUS: femmes, épouses, mères de famille…….DES SUPERS MEDAILLES !!!!!

    Biz mère courage !!!!

  2. Laurence 11 mars 2013 à 15 h 08 min #

    MON samedi:

    – 7h tout le monde debout…..cool on est samedi (pas moyen de dormir plus ????)
    – 8h petit dej…
    – 8h30 l’homme part (organisation du grand feu du village)
    – 9h commencer les corrections/devoirs de Chloé
    – 9h15 acceuillir le laveur de vitre
    – 9h30 acceuillir le livreur du kdo de Léane (lit haut avec bureau en dessous)
    – 9h45 départ pour le cours de gym de Léane
    – 10h10 retour: devoirs avec Chloé qui a déjà bien avancé
    – 10h45 départ pour aller rechercher Léane à la gym
    – 11h10 retour: fin des devoirs, début du repas de midi
    – 12h a table !!! Lit monté, départ du laveur de vitres !!
    – 13h nettoyage et rangement de la chambre de Léane (grand nettoyage de printemps vu le nouveau lit…)
    – 15h30 préparer les affaires de Chloé qui part avec son parrain
    – 16h30 Chloé est parti, Léane joue….je souffle enfin un peu
    – 18h30 départ pour le grand feu…jusque 22h30 et puis DODOOooooooo

    Tout ça entre-coupé de 5 machines de linge (laver, sécher, trier, plier, ranger….), d’un lave vaisselle qui tourne et d’une dizaine de coups de fil divers et variés !!!!!!! Des promenades du chien…..

    Un samedi ordinaire quoi !!!!!!!

  3. vero 11 mars 2013 à 18 h 11 min #

    Au moins, tu m’aura fait rire …

    Bon on ne va pas dire que tout les samedis ressemble à ça ;-) Mais tu décris vraiment bien un samedi ultra chargé, sans sommeil et en plus malade … Oui sur ce coup-là … tu peux l’avoir la médaille :-) :-)

  4. Mme Statler 11 mars 2013 à 18 h 21 min #

    cauchemar…
    vécu et revécu

    on est toutes des Wonderwoman!

  5. Cathy 11 mars 2013 à 18 h 40 min #

    J’adore ce genre de messages, avec les parenthèses pour décrire la parfait décalage entre le 400 km/h de maman et la « zen-attitude » de papa. C’est vrai qu’il y a des journées qui en valent 10, d’autant plus quand le sommeil fait défaut. Et quand se pointent le 8 mars pour saluer les femmes ou la fête des mères, je me dis à chaque fois qu’il est grand temps d’instaurer l’hommage national avec défilé, le roi et un feu d’artifices et puis aussi une prime, la semaine au Club Med offerte par Zom, etc.

    Parce qu’on le vaut bien.

    Mwarf :-)

  6. Maud 18 mars 2013 à 17 h 47 min #

    Eh bien quelle(s) journée(s), je ne sais pas comment tu fais !! ;-)
    Sinon pour les bonnes pâtisseries j’en connais plein et pour les jours où tu as la flemme de préparer un de tes supers gâteaux, je te conseille un petit tour sur le site de la cantine de Géraldine, ils sont divins et elle livre (bon ça vaut pas la peine pour un gâteau mais pour une fête… )
    bisous

Laisser un commentaire