L’Andalousie en quelques chiffres

** 5 livres et demi de lus (1/2 de + que l’an passé, donc… et encore, si on fait un vrai calcul statistique et tout et tout, vu qu’on est restés 3 jours de moins cette fois-ci, ça doit carrément faire une progression de 25% par rapport à la Toscane… ce qui vous montre à quel point y avait rien d’autre à foutre que de lézarder au bord de la piscine !)

** en parlant de lézard, justement… un dos cramé au second degré… rien vu venir… petit vent pas désagréable qui fait qu’on oublie la présence du soleil mais il se rappelle à notre bon souvenir le soir venu, entre coups de soleil, cloques, peau qui mue et tout le tralala (oui, je ne vous épargne aucun détail… c’est ça, être au coeur de l’histoire, chers lecteurs !)

** une piqûre de guêpe au pied… je suppose qu’il n’est pas besoin de préciser qui était le propriétaire du pied… le seul, l’unique Mister Chupa-catastrophe en personne !

** Pour rester dans le même sujet, un gsm noyé dans la piscine… ce qui est, reconnaissons-le, mieux qu’un chupa noyé dans ladite piscine ! Il y a parfois des choix difficiles à faire dans la vie ! En même temps, a-t’on vraiment besoin de se promener avec son gsm en poche quand on est en vacances? De là à dire que ça fera la leçon au cake…

** Plein de trucs gras et pas forcément bons d’avalés… encore bien qu’on ne devait pas se taper le resto tous les jours ! Si c’est pas malheureux de devoir en arriver là !

** Une presque panne d’essence en pleine montagne… il restait 2 litres dans le réservoir quand on a finalement pu faire le plein… un lacet de plus à faire en montée et on était muertés ! Perso j’en ai ri… le cake beaucoup moins (zéro sens de l’humour, cet homme-là !)

** Des gens vraiment pas accueillants, à la limite du « Qu’est-ce que tu viens m’emmerder, toi? »…

Bref, l’Espagne, c’est bon, on l’a fait une fois, on ne le refera sans doute plus… l’an prochain, on retourne en Italie, je crois !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire