Mes douze commandements pour un séjour réussi à … Marrakech

A peine rentrée de mon séjour à Marrakech, je te livre mes petits secrets pour un moment réussi :
Palais de la Bahia



1 – Avec de chouettes copines tu partiras (Si vous regardez la photo à la loupe, vous les verrez dans le miroir ;-)) ! Mieux vaut bien s’entendre parce que si d’aventure elles décident de te semer dans les souks, dans la merde tu seras ! (Non, ça ne m’est pas arrivé, mauvaises langues ! Elles sont de celles qui me supportent contre vents et marées… sinon je ne serais pas partie avec elles, pas folle la guêpe ;-))
2 – Dès la sortie de l’avion, zen tu seras parce qu’il te faudra au moins 3/4 d’heure pour passer la douane ! Ok, c’est pareil qu’aux States mais en nettement moins organisé ! Même chose au retour : tu feras la file pour passer la douane alors que la gate de ton vol sera déjà fermée depuis vingt minutes mais no panic, l’avion t’attendra, ainsi que les cinquante passagers qui seront coincés dans les files voisines !
3 – Pendant le transfert vers la ville, si tu veux éviter la crise cardiaque, les yeux tu fermeras ! Idem quand tu traverses la rue (Euh? C’est une rue, ça? Ha pardon ! Je croyais que c’était un trottoir !) : ferme les yeux, cours très vite et slalome entre les voitures, les mobylettes, les charettes et tout ça !
4 – Si on t’accoste dans la rue pour te « montrer le chemin », venir l’arnaque tu sentiras ! On t’amène chez le cousin du frère de la grand-mère du beau-frère de la soeur de l’oncle qui t’amadouera à coups de thé à la menthe et à payer très cher des objets qui valent dix fois moins tu te retrouveras.  Ensuite, le cousin ayant ferré un gros poisson appelé « pigeon » chez son « frère » te conduira où à nouveau quelques plumes tu perdras.  Bref, évite les plans foireux, suis ces « rabatteurs » si tu veux mais après, dans le magasin où il te mènera, la choukrane (*) tu diras (* non merci)… après quoi tu n’auras plus droit à la moindre salamalec mais à un tirage de gueule en bonne et dûe forme, quand le marchand aura compris que rien de toi il ne tirera !
5 – Manger sur la Place Djemaa el Fna tu iras.  Des tas de petites échoppes y sont disposées, tu as l’embarras du choix ! Tu pourras aussi boire un jus d’orange ultra-frais ! Pour quarante centimes d’euro, ça ne se refuse pas ! Un conseil dans le conseil : si tu veux pouvoir choisir à ton aise sans te sentir oppressé par les « Alli ma gazelle, viens mangi chi moi, çi bon chi moi », tu coupes court en disant « J’ai déjà mangé, merciiiii »… mais bon, à priori, ça fait partie du jeu, de se laisser accoster à tout bout de champ, même si à la longue, on voudrait juste hurler un bon « vos gueuuuules » !



Nids de cigognes, Place Djemaa el Fna, Koutoubia



6 – Dans les souks tu marchanderas (même si, au début, tes copines te regardent bizarrement en te prenant pour la radin de service !) et de descendre jusqu’à 1/4 du premier prix demandé tu essaieras.  9 fois sur 10, tu penseras avoir fait une affaire alors qu’au final, c’est surtout le marchand qui se frottera les mains (voir paragraphe « je suis un pigeon » ci-dessus !).



Epices aux multiples saveurs… et couleurs !

 7 – Au hamman tu iras mais pas n’importe lequel… on est touriste ou on ne l’est pas ! Nous, on a choisi de ne pas l’être en allant au hammam (très) local.  Mais tout ça dans un autre billet je te racontera… euh… ai !

8 – Visiter le quartier des tanneurs tu feras ! Plus typique tu ne trouveras pas ! Attention aux odeurs – En été, sous 40°, je ne suis pas sûre que je ferais ! – et au fameux vendeur pas du tout content quand tu refuses de lui acheter un sac à 1000 dirhams alors que tu as vu le même à 250 dans le souk ! Dès lors, de bonnes baskets pour courir très vite tu auras, on ne sait jamais !



Tatouage au henné (hé merde !), la photo « Cherchez l’erreur » (brrr, j’en ai des frissons), une tannerie



9 – Le tatouage au henné tu éviteras ! Parce qu’une fois rentrée, ça perd tout son charme et pendant un mois tu le garderas ! (Sauf si la madame t’a raconté un bobard et que le soi-disant top qualité qui tient un mois, il ne tient en réalité que trois jours ! Reste plus qu’à croiser les doigts pour que ce soit le cas !)
10 – Si tu as une copine asthmatique, un tour en calèche tu ne feras pas ! Too risky pour sa vie !
11 – A la Mamounia (où boire un verre tu voudras), si tu as des baskets, tu ne rentreras pas… mais par contre, ton hoodie Abercrombie, lui, aucun problème ne posera… where is the logique?!



Mamounia, Café, Palais de la Bahia



12 – De retour en Belgique un régime tu entameras… mmmh, les couscous, tajines, pastillas, pâtisseries… mes fesses vous ont adoptés avec joie !
En deux jours, on m’a demandé si j’étais Française, Italienne, Espagnole, Anglaise, Allemande, Irlandaise, Ecossaise, Japonaise (Euuuh?!), Berbère (Oui, pour les yeux bleus et mon âpre sens des affaires, parait-il !), Belge (Ha ! Ouf !), Finlandaise et Suédoise (Ben quoi? Ils ont vu ma blondeur intérieure, c’est tout !)… très drôle mais au bout d’un moment, toute cette agitation, tout ce brouhaha, tous ces « Alli, alli, pas chir chez moi, rentre dans ma boutique, ti vas voir, bonne qualité, pas chir », c’en est trop pour l’agoraphobe que je suis ! C’est en tout cas une ville à l’atmosphère incomparable, on se croirait dans les Milles et Une Nuits et c’est dépaysant à souhait ! Quant aux habitants, une fois qu’on a compris leur mode de fonctionnement (c-à-d qu’ils ne veulent pas forcément nous truscider au fond d’une sombre ruelle), ils sont sincèrement gentils !
En bref, deux nuits, c’est juste bien, même si ç’aurait été sympa qu’on arrive plus tôt dans la journée pour vraiment faire un vrai plein de vitamine D et tenir jusqu’au printemps !



Les insolites



Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

1 commentaire pour “Mes douze commandements pour un séjour réussi à … Marrakech”

  1. LMO 21 février 2011 à 11 h 25 min #

    Excellent! Tu dis vrai! ;)

Laisser un commentaire