The fear of my life!!

Ce midi, dans l’ascenseur du boulot, je m’admire dans la glace – Ben quoi? Vous pas, peut-être? Allez, avoue… t’as un miroir juste devant ton pif, tu te regardes dedans, c’est incontrôlable ! – en fait, non, je ne m’admire pas, parce que je suis pas une comme ça mais je m’inspecte pour être sûre de pas avoir une trop sale tronche devant le vendeur de sandwiches… non que j’en ai quelque chose à faire de sa life mais en même temps, je ne voudrais pas qu’il refuse de me servir pour délit de sale gueule… 
Bref, là, le choc de ma viiiie entière que je te raconte même pas… il me manque une boucle d’oreille… put… d’sa race !!! La paire que le Cake m’a offert pas plus tard qu’il y a… un mois !! Ouuuuh ça va pas l’faire, pas du tout du tout, alors… bon, Melo, on s’calme, y a pas mort d’homme, t’en peux rien si tes cheveux en broussaille (Qui a dit « en poils de brosse à chiotte? Faites attention, les gens, c’est pas parce que j’ai paumé la boucle que je n’ai plus l’oreille qui va avec pour vous entendre !) accrochent tout ce qui passe à leur portée et ont décroché ta b.o. ce matin… non, c’est vrai, j’en peux rien mais en même temps, si mes cheveux pouvaient parler et me dire où ils l’ont jetée, ça m’arrangerait ! Mais ils disent rien, ces cons !! Put…. mais je vous achète des shampoings hors de prix pour quoi, alors?? 
Bon, je suis dég, je repars en sens inverse, rien dans le bureau, rien dans les toilettes, rien dans l’évier, schnolle que dalle, les gouttes commencent à perler sur mon front, je me demande déjà comment je vais annoncer ça à l’homme – « Quoi?? T’as paumé une b.o. de chez T.?? Non mais t’es con ou quoi? J’t’en ferai encore, tiens, des cadeaux ! »… ouiiiin mais non, mon coeur, ne me quitte pas, j’te jure, c’est pas d’ma faute, c’est mes cheveux ! 
Bon, no panic, je vais refaire touuuut mon parcours depuis ce matin… maison/parking de la maison/trottoir vers l’école/école/autre trottoir de la rue de l’école/voiture/trottoir vers le boulot… allez, ça ne devrait me prendre que trois ou quatre heures, sous la pluie, ça va être top ! P’t’être que je devrais plutôt aller au magasin en racheter des nouvelles direc’, non?
Première étape : la voiture… avec un peu de bol, elle est restée accrochée sur l’appui-tête… et là, vas-y que j’te dis la vérité sur la tête de mes cakets… alors que je m’apprête à ouvrir la portière pour regarder à l’intérieur, je regarde machinalement à terre et hoooooo, miracle, elle est là !! Elle est lààààààà, au milieu de la rue !!!!! Hahaha, je danserais bien là, toute nue, mais j’suis pas sûre que les gens comprendraient le sens de tout ça !! Et là, je me rends compte qu’à trois centimètres près, elle aurait aussi bien pu tomber dans la rigole en plein dans une sorte de mini-torrent de flotte qui l’aurait entraînée dans le premier avaloir qui serait passé sur son chemin !
Bon, sur ce, je me remets doucement de mes émotions et après, je vais aller jouer au Lotto… et à l’Euro-Millions… et puis donne-moi aussi vingt billets à gratter, tiens, je crois bien que c’est mon jour de chance !
Le revers de la médaille, c’est que maintenant, j’ai attrapé un nouveau TOC : je la touche toutes les trente secondes pour m’assurer qu’elle est toujours bien en place ! Shit, ça va pas m’amuser longtemps, ça ! Chéri, t’aurais quand-même pu m’offrir des b.o. qui se fixent correctement, non? ;-)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

3 Réponses pour “The fear of my life!!”

  1. Léo Poldine 25 janvier 2011 à 16 h 23 min #

    Je suis plus défaitiste que toi, quand je perds une boucle, je ne la cherche jamais tant je suis persuadée de ne pas la retrouver.
    Tu me redonnes espoir ^^

  2. Johnny 25 janvier 2011 à 20 h 45 min #

    je ne sais quoi dire …
    Je me demande si je dois encore t'offir qq chose ??? Afin de ne pas que tu attrapes des TOC ???
    Help ????

  3. Valérie 26 janvier 2011 à 14 h 05 min #

    J'ai LA solution….. Si, THE solution par excellence…..
    Devine: un p'tit rendez-vous chez le coupe-tif…Et hop, disparus les risques de tocs.
    Mouaih…. mais connaissant le Cake, une coupe serait motif de divorce !

    Quoi, moi, j't'aime bien avec les cheveux courts!

    Aaaah, ces hommes!

Laisser un commentaire