Jamais deux sans trois

Hé non, je vous arrête tout de suite… je ne suis pas enceinte !!
Allez, allez, ne faites pas ces têtes déconfites, ça ne me fera pas changer d’avis… enfin… quoique !

Plus sérieusement, souvenez-vous, Cinnamon et Violet ont tous deux été victimes de disparitions prématurées : l’un a voulu devenir un nouvel habitant de la forêt, l’autre a été emportée par la maladie dans sa prime jeunesse mais ils restaient tellement ancrés dans la mémoire des enfants (et la nôtre, il faut bien l’avouer) qu’en ce beau réveillon de Noël, nous avons fait la connaissance de Ginger – Initialement baptisée Boulette par les enfants mais nous sommes arrivés à un compromis à la Belge : Ginger comme prénom « officiel » et Boulette comme surnom, comme ça tout le monde est content, même si la p’tite bête, elle, risque de ne plus rien comprendre !

L’adage voulant que « Jamais deux sans trois », espérons que ce ne soit pas dans le sens d’une troisième disparition car si tel devait être le cas, je pense qu’après, je jette définitivement l’éponge !
Ouuuh, je vous entends déjà commencer à parier sur sa durée de vie, mes vilains !!
Souhaitez-lui (et nous !) plutôt bonne chance 🙂
Oui, je sais, elle est toute floue sur la troisième photo mais la tête du Chupa me fait trop rire :p
En voyant leurs sourires-bananes, on se dit que c’était vraiment une belle surprise, non?!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

1 commentaire pour “Jamais deux sans trois”

  1. lunefantasy dit :

    j'adore les bouillettes de tes petits avec Ginger en prime…
    bon j'avoue une espèce de passion déraisonnée pour les minuscules bestioles à poils avec une nette, mais vraiment nette préférence pour les hamsters, à un tel point que je connaissais la chanson de Hamtaro par coeur (et oui le dessin animée…, ok je sors)

Laisser un commentaire