J’aime la Poste! Hahaha ! C’est une blague !

Une bonne grosse blague, même !
Je commande des trucs sur internet genre… deux fois l’an… autant dire que mon impatience à les recevoir est sans limites, pire qu’un enfant à trois jours de Noël ! Pas de bol, à chaque fois que j’attends un tel colis, le facteur s’arrange pour que je ne sois pas là quand il passe ! Peut toujours courir pour ses étrennes, celui-là !
Cette fois-ci n’échappe pas à la règle : vendredi dernier, je pars vingt minutes… et je retrouve un avis de passage à mon retour ! Peut toujours courir pour ses étrennes carrément pour les cinquante prochaines années !
Bref, aujourd’hui, c’est toute guillerette que je m’en suis allée affronter les rues enneigées de la capitale pour atteindre le bureau de poste du bout du monde auquel notre rue est rattachée.  A son approche, je m’étonne de ne distinguer aucune file par la fenêtre alors que la semaine passée – Quand je suis allée retirer mon autre colis annuel… fait vraiment iech, ce facteur ! – il y avait à peu près deux cents personnes à l’intérieur.  Mais j’ai tôt fait de comprendre pourquoi… si au moins il s’était agi d’un hold up, c’eut été plus fun !
Un employé planté devant la porte m’explique qu’on ne rentre pas, que le bureau a fermé à 15h… « parce que vous comprenez (ndlr: euh? ben non !), il n’y a que quatre personnes qui ont pu venir travailler aujourd’hui, au lieu de douze en temps normal »… wouaaaaa, ça, c’est du rendement ! Je dis « Bravo la Poste » !! Si tout le monde faisait pareil, avec un tiers des effectifs qui pointe le bout de son nez, c’est sûr que la Belgique rejoindrait vite l’Irlande et la Grèce au rang des pays méga-endettés !
J’ai bien essayé de l’amadouer, en lui expliquant que moi, justement, j’avais fait l’effort de venir jusque là, une heure de trajet et tout et tout mais j’avais un cerbère face à moi ! On s’est même retrouvés à quatre ou cinq à tenter l’amadouement, chacun y allant de sa petite histoire larmoyante mais rien n’y a fait ! Un vrai frustré de la vie, ce type!
Tant pis, j’y retournerai demain… ben oui, à moins de bouter le feu au bureau de poste, j’vois pas trop ce que je pouvais faire ! En plus mon colis aurait crâmé aussi 😉

Je restais néanmoins guillerette car je savais que m’attendait dans ma boîte aux lettres ma commande de photos qui me permettrait d’envoyer enfin mes cartes de voeux !! Ha ben non, tiens, il y a bien deux lettres dans ma boîte mais nulle trace de ces photos ! Pourtant, le tracking sur internet m’indique qu’elles ont été livrées en fin de matinée…

Coup de fil au customer service pour en savoir plus à ce sujet : « Ha mais peut-être que le paquet a été déposé chez un voisin/a été volé/a été jeté n’importe où et gît sous trois mètres de neige »… et peut-être que si vous étiez compétents à la Poste, il serait tout simplement dans ma boîte aux lettres, t’en penses quoi, pâle crétin?? « Vous voulez porter plainte? » – Et comment !! Même si ça ne changera rien parce que je vous vois mal mettre un détective privé sur le coup pour retrouver cinquante photos de mes gamins, ça ne fera pas de mal à vos statistiques, va ! Puis à moi, surtout, ça fera du bien !
Donc ne soyez pas étonnés de ne recevoir les bons voeux des Cakes qu’aux alentours du 15 février 2014… à priori, c’est le temps qu’il faudra aux inspecteurs de choc de la brigade des glandeurs perpétuels pour retrouver mes photos !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

2 Réponses pour “J’aime la Poste! Hahaha ! C’est une blague !”

  1. Gana dit :

    Un peu de neige en Belgique et c'est l'état de siège!!!!
    Donc je ne te défacebbok pas pour faute de non "meilleurs voeux" dans ma boîte aux lettres! C'est ça??? ;-)))
    Courage, rassemble tes forces et suis ta voie avec autant de déterminations! lol (on dirait une phrase type qui pourrait sortir de "La guerre des étoiles 6"! ^_^

  2. Melo dit :

    Voilà ! Tu as tout compris au message que je voulais faire passer 😉

    Et oui, ta phrase, là, c'est en effet à Star wars qu'elle m'a direct fait penser ! lol

Laisser un commentaire