The magic of life

Il m’en faut peu pour être éblouie, pour m’émouvoir, pour verser une larme, pour avoir des étincelles au fond des yeux et je m’en réjouis car arriver à garder une part de son âme d’enfant dans ce monde de brut(s), c’est plutôt positif ! Aujourd’hui, c’est du 100% magique que je vais vous conter !
Nous avons dans notre jardin une petite maison à oiseaux, que j’avais achetée avant tout pour son look cadrant bien avec la nôtre, de maison, et ne m’imaginant pas une demi-seconde que le moindre animal irait y trouver logis ! En deux ans, j’avoue ne pas y avoir jeté un oeil et soudain, en enlevant les décos de l’anniversaire du Chupa, je me suis dit « Allez, soulevons le toit pour voir s’il y aurait quelqu’un là-dedans »… et là, quelle ne fut pas ma (belle) surprise d’y découvrir une floppée de petits oeufs (dix au total) chaudement protégés dans un matelas cotonneux à souhait, fabriqué avec un millier de petites trouvailles piochées on ne sait où – J’ai beau cherché, je ne vois vraiment pas d’où vient cette profusion de turquoise ! 
J’ai appelé mari et enfants pour qu’ils viennent à leur tour admirer la merveille et c’est donc à quatre que nous avons vécu ce petit moment emprunt d’émotion ! Depuis, les enfants veillent au grain et attendent impatiemment les premiers piaillements !
Ce sont des petites mésanges qui vont bientôt voir le jour, je me ferai un plaisir de vous donner de leurs nouvelles ;-)

Et, jolie coïncidence, le lendemain je suis tombée par hasard sur une lampe solaire « mésange » qui veille depuis sur la couvée de ses congénères à plumes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

9 Réponses pour “The magic of life”

  1. valérie 12 mai 2010 à 17 h 42 min #

    il est magnifique ce nid…. T'en as de la chance! Tu crois que ce sont des oeufs de mésange? J'en ai observé hier avec mes élèves et les tiens me paraissent énoooormes comparés aux nôtres. En plus, les nôtres sont tout blancs….les tiens sont plus jolis. Mais, c'est vrai que vu le trou d'entrée, il me semble improbable que ce soit un merle ou une grive.

  2. Melo 12 mai 2010 à 17 h 50 min #

    en fait, je suis sûre de mon fait tout simplement parce que quand j'ai re-soulevé le toit pour prendre une photo pour vous les montrer, la maman était là et s'est envolée ;-)

    par contre, c'est sans doute la photo qui les rend énormes car vraiment ils sont tout minis, un peu comme des oeufs de caille, je dirais.

  3. Valérie 12 mai 2010 à 19 h 49 min #

    mais des oeufs de caille, pour une mésange, ça me semble encore plus énooormes.

    Un truc si tu veux observer la couvaison: tu bouches le trou avec un mouchoir. De ce fait, la mère va un peu paniquer, faire du bruit avec ses ailes, et émettre un sifflement. Tu patientes le temps qu'elle se calme, je dirais 20 bonnes secondes et tu ouvres le couvercle tout doucement. Normalement, elle ne devrait pas s'envoler, car elle se sentirait un peu "prévenue" du danger. C'est un prof de sciences du secondaire qui fait ça et qui affirme que ça marche à chaque fois….

  4. mir 12 mai 2010 à 21 h 49 min #

    Jolie travaille m'dame Mélo !!! ;-)))) Bon we !!!!

  5. flo 13 mai 2010 à 7 h 44 min #

    C'est magique de découvrir une beauté pareille dans son jardin… J'attends la suite… comme les enfants avec impatience !

  6. isa 13 mai 2010 à 13 h 55 min #

    waouw,je savais pas que ça pondait autant en 1 fois! Fais gaffe, la prochaine fois, t'auras un oeuf d'autruche dans ton tipi :)
    bises
    isa

  7. Melody 15 mai 2010 à 22 h 15 min #

    Moi j'ai hâte de voir les photos des Piou Piou

  8. jeanneandmoon 18 mai 2010 à 22 h 55 min #

    wouaw quelle chance…et il est bien beau ce nid turquoise!!

  9. cinqfraises 19 mai 2010 à 22 h 03 min #

    J'adore, c'est bien le genre de chose qui me retourne l'âme de mère…
    Ne te reste plus qu'à tricoter la layette :)

Laisser un commentaire