Sankis or Berdoulle?

Avant-propos : Celui qui trouve de quoi cet article va parler rien que par son titre gagne des macarons maison 😉

J’ai toujours trouvĂ© marrant, voire Ă©tonnant que, selon l’endroit oĂč l’on grandit, nos premiers mots soient automatiquement agrĂ©mentĂ©s d’un accent parfois prononcĂ© (ou pas, quand on a de la chance :o)), en copiant-collant nos parents jusque dans ce dĂ©tail rĂ©gional !

Imaginons… si ma mĂšre Ă©tait restĂ©e dans son LiĂšge natal – si on ne tient pas compte du fait qu’elle n’aurait dĂšs lors jamais rencontrĂ© mon pĂšre et que je ne serais donc pas de ce monde (perte incommensurable pour l’humanitĂ© ;-)) – je parlerais comme ceci :

Version baston : Oufti mingĂą-ti ! T’es on baraki d’kermesse, alors testu o po, hein et clape ta gueule au mur, flamin’ des gates…

Version Big Bisou : Hay, mi p’ti poyon, vin don faire une betch Ă  ta crapaute !

Ou si Mr on the Cake n’avait pas quittĂ© son Nord (c’Ă©taient les corons, la terre c’Ă©tait le charbon, … je vous laisse continuer ;-)), ça donnerait :

Version baston : QuĂ© brelle ! Faut toudis qu’i fasse Ă ’s’mode, es plaindeux-lĂ  ! I comminche Ă  m’imbĂ©ter et cha m’fait nin rire. I va s’taper une berlaffe dans s’gamelle s’i continue !

Version Big Bisou : AllĂ© mi ch’tite puche, vin donner une babache Ă  t’cocotte !

Je pense que rien que pour avoir Ă©chappĂ© Ă  ça, nos enfants devraient nous ĂȘtres reconnaissants Ă  vie :o)

PS : Que les fĂ©rus de culture rĂ©gionale ne se mĂ©prennent pas, j’adoooore les dialectes, c’est enrichissant mais en mĂȘme temps, j’avoue que j’aime assez me fondre dans la masse quand je vais Ă  l’Ă©tranger et ne pas ĂȘtre montrĂ©e du doigt comme « la Belge avec son accent de la mort-qui-tue, warf warf warf » ! NĂ©anmoins, je l’assumerais certainement si tel avait dĂ» ĂȘtre le cas et il est Ă©vident que mes exemples-types sont assez extrĂȘmes… Quoique !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

7 Réponses pour “Sankis or Berdoulle?”

  1. Valérie dit :

    Berdoulle??? Serait-ce que j'appelais "berdouille" enfant? Traduction: boue…

  2. Valérie dit :

    J'ai pas gagné les macarons maison????

  3. Melo dit :

    ouais mais c'est trop fastoche pour toi, tu viens Ă  peu prĂšs de la mĂȘme rĂ©gion que lui (+ au Sud mais le Hainaut, ça reste le Hainaut, non? ;-))

    je t'apporte une boĂźte pleine quand on vient pendant les vacances, promis !

  4. Nad dit :

    moi aussi je sais que c'est "Berdoulle"!!!!! yes yes yes! moi ze veux des macarons Ă  la framboise, voilĂ , je passe les prendre quand?

  5. Melo dit :

    Bon, ok, je crois que j'aurais dĂ» faire une rĂšgle spĂ©ciale "jeu interdit Ă  tout rĂ©sident du Hainaut", sinon c'est pas du jeu… puis Ă  tout rĂ©sident de la province de LiĂšge aussi… en gros, y a que les Brabançons et les Bruxellois qui peuvent participer 😉

  6. Nad dit :

    woouuuuh petite joueuse! quoique je sois brabançonne aussi maintenant 😉

  7. Valérie dit :

    Et moi je suis domiciliĂ©e dans les Ardennes…Plus rien Ă  voir avec le Hainaut, hein! Donc, pour ma part, je commande des macarons de toutes les couleurs, dans une jolie boĂźte, comme chez Mme VH….

Laisser un commentaire